Le communiqué de la Réserve fédérale

Publié le 21/09/2011 à 15:24

Le communiqué de la Réserve fédérale

Publié le 21/09/2011 à 15:24

Par AFP

Voici le texte intégral du communiqué de la Réserve fédérale américaine (Fed) publié mercredi à l'issue d'une réunion de deux jours de son comité de politique monétaire (FOMC) à Washington:

"Les renseignements reçus depuis que le FOMC s'est réuni en août indiquent que la croissance économique reste lente. Les indicateurs récents montrent une faiblesse persistance de la conjoncture générale sur le marché de l'emploi, et le taux de chômage reste élevé. Les dépenses des ménages n'ont augmenté qu'à un rythme modéré ces derniers mois malgré une certaine reprise des ventes de véhicules, les perturbations de la chaîne d'approvisionnement s'étant calmées. L'investissement dans les structures non résidentielles est encore faible, et le secteur du logement reste déprimé. Cependant, les investissements des entreprises en équipements et logiciels continuent de croître. L'inflation semble s'être modérée par rapport au début d'année, les prix de l'énergie et de certaines matières premières ayant baissé par rapport à leur pic. Les attentes d'inflation à plus long terme sont restées stables.

"Conformément à sa mission statutaire, le Comité cherche à favoriser le niveau maximal d'emploi et la stabilité des prix. Le Comité prévoit toujours une certaine accélération du rythme de la reprise lors des prochains trimestres mais anticipe un taux de chômage qui ne baissera que progressivement vers les niveaux que le Comité juge conformes à sa double mission. De plus, il y a des risques importants pour les perspectives économiques, dont les tensions sur les marchés financiers mondiaux. Le Comité anticipe également que l'inflation se stabilisera, lors des prochains trimestres, à des niveaux égaux ou inférieurs à ceux conformes à sa double mission, les effets des hausses antérieures des prix de l'énergie et d'autres matières premières se dissipant davantage. Toutefois, le Comité surveillera de près l'évolution de l'inflation et des attentes d'inflation.

"Afin de favoriser une reprise économique plus forte et de contribuer à faire en sorte que l'inflation, au fil du temps, soit à des niveaux compatibles avec sa double mission, le Comité a décidé aujourd'hui d'allonger la maturité moyenne des titres qu'il détient. Le Comité compte acheter, d'ici à la fin juin 2012, 400 milliards de dollars d'obligations du Trésor avec des maturités restantes de 6 à 30 ans et vendre un montant équivalent d'obligations du Trésor avec une maturité restante de 3 ans ou moins. Ce programme devrait exercer une pression à la baisse sur les taux d'intérêt à moyen et long terme et contribuer à rendre la conjoncture financière généralement plus favorable. Le Comité examinera régulièrement la taille et la composition des titres qu'il détient et est prêt à ajuster ce portefeuille comme il se doit.

"Pour aider à améliorer la conjoncture sur les marchés des prêts immobiliers, le Comité réinvestira désormais les remboursements du principal des titres de dette des organismes parapublics et des titres adossés à des prêts immobiliers de ces organismes dans des titres adossés à des prêts immobiliers de ces organismes. Par ailleurs, le Comité maintiendra sa politique actuelle de racheter les obligations du Trésor qui parviennent à maturité lors d'adjudications.

"Le Comité a aussi décidé de maintenir l'objectif du taux pour l'argent au jour le jour entre 0 et 0,25% et prévoit actuellement que la conjoncture économique, y compris des taux bas d'utilisation des ressources et des prévisions modérées pour l'inflation à moyen terme, sont susceptibles de justifier un niveau exceptionnellement bas pour le taux de l'argent au jour le jour au moins jusque mi-2013.

"Le comité a discuté de l'ensemble des outils politiques à sa disposition pour promouvoir une reprise économique plus forte dans un contexte de stabilité des prix. Il continuera à surveiller les perspectives économiques en fonction des nouvelles informations qui lui parviendront et est prêt à employer ses outils autant qu'il se doit.

"Ont voté en faveur des mesures de politique monétaire du FOMC: Ben Bernanke, président, William Dudley, vice-président, Elizabeth Duke, Charles Evans, Sarah Bloom Raskin, Daniel Tarullo et Janet Yellen. Ont voté contre Richard Fisher, Narayana Kocherlakota et Charles Plosser, qui n'étaient pas pas favorables à des mesures d'assouplissement monétaire supplémentaires à ce stade".

 

 

À la une

L'Iran a lancé une attaque de drones contre Israël

18:07 | AFP

L’Iran a juré de «punir» Israël après une frappe le 1er avril contre son consulat à Damas.

Commerce Québec-France: allez, on peut en faire plus!

ANALYSE. Les premiers ministres Gabriel Attal et François Legault ont plaidé pour hausse majeure de nos échanges.

Oatbox à l’assaut de l’Ontario avec le Fonds de solidarité FTQ

12/04/2024 | Emmanuel Martinez

Le fabriquant de boisson d'avoine montréalais Oatbox a reçu 5M$ du Fonds de solidarité FTQ.