Elon Musk lance xAI, nouvelle société autour de l’intelligence artificielle

Publié le 12/07/2023 à 16:13

Elon Musk lance xAI, nouvelle société autour de l’intelligence artificielle

Publié le 12/07/2023 à 16:13

Par AFP

Elon Musk contrôle déjà Tesla, la société aérospatiale SpaceX, Twitter, ainsi que le tunnelier The Boring Company et Neuralink, spécialisée dans les implants neuronaux. (Photo: Getty Images)

New York — Elon Musk a annoncé mercredi le lancement d’une nouvelle société axée sur l’intelligence artificielle, un projet encore mystérieux qui devrait être dévoilé plus en détail vendredi. 

«Le but de xAI est de comprendre la véritable nature de l’univers», indique la start-up sur son site, sans plus de précision.

Elon Musk a lui expliqué, sur Twitter, que xAI ambitionnait de «comprendre la réalité». Le site annonce une séance de questions/réponses vendredi sur Twitter pour évoquer ce nouveau venu de l’IA.

La société a été formellement créée dans le Nevada en mars, selon le registre des sociétés de cet État, mais indique que son équipe technique est située dans la région de San Francisco (Californie). Lors de son enregistrement, xAI mentionnait Elon Musk comme directeur.

Le milliardaire a reconnu, il y a plusieurs mois, avoir acheté une quantité importante de cartes graphiques (GPU — graphics processing unit), essentielles au développement de logiciels d’intelligence artificielle (IA), sans révéler ce qu’il comptait en faire.

«Nous sommes une société distincte de X Corp», le holding qui contrôle notamment Twitter, «mais nous travaillerons étroitement avec X, Tesla et d’autres sociétés pour avancer dans notre mission», indiquent les responsables, sur le site.

Elon Musk contrôle déjà Tesla, la société aérospatiale SpaceX, Twitter, ainsi que le tunnelier The Boring Company et Neuralink, spécialisée dans les implants neuronaux.

L’équipe de xAI, «dirigée par Elon Musk», selon le site, est composée de spécialistes reconnus de l’intelligence artificielle, dont certains viennent d’OpenAI, créateur de ChatGPT, de Google ou Microsoft.

Lors d’une interview sur la chaîne Fox avec le présentateur Tucker Carlson, en avril, Elon Musk avait indiqué qu’il prévoyait de «créer une troisième option» parmi les poids lourds de l’IA, en plus de Microsoft/OpenAI et Google.

Les deux géants de la tech ont créé les interfaces les plus avancées en matière d’IA dite générative, qui proposent des réponses écrites à tout type de questions formulées en langage courant.

«Nous sommes très en retard», avait reconnu l’entrepreneur.

Il avait appelé son projet «TruthGPT», parlant d’un logiciel d’IA «qui cherche la vérité au maximum, qui essaye de comprendre la véritable nature de l’univers».

Selon Elon Musk, un modèle d’intelligence artificielle «qui s’intéresserait à l’univers ne détruirait probablement pas l’espèce humaine, parce que nous sommes une partie intéressante de l’univers. Espérons qu’il pensera de cette façon.»

 

 

Sur le même sujet

Elon Musk discutera à Jérusalem «d'antisémitisme en ligne» avec le président israélien

Mis à jour le 27/11/2023 | AFP

La Maison-Blanche a accusé la semaine dernière Musk d'avoir fait une «promotion de la haine antisémite» sur X.

Dirigeants politiques et stars de la tech réunis face aux dangers de l’IA

02/11/2023 | AFP

Parmi les grands patrons présents, le milliardaire et star de la tech Elon Musk pourrait bien voler la vedette.

À la une

Roots annonce une baisse de ses ventes et de ses bénéfices au 3e trimestre

Il y a 4 minutes | La Presse Canadienne

Les ventes ont totalisé 63,5 M$ pour le trimestre, en baisse par rapport aux 69,8 M$ de l’année précédente.

Urbanisme: six étapes faciles pour déverrouiller la construction résidentielle

EXPERT INVITÉ. C'est dommage qu'on ne tienne pas assez compte de l'expertise des urbanistes.

La désinformation climatique est financée par la publicité en ligne

Il y a 39 minutes | La Presse Canadienne

Les négationnistes du climat peuvent empocher beaucoup d’argent sur X , YouTube et les autres plateformes numériques.