Nouvelle concurrence pour La Senza et Victoria Secret

Publié le 08/11/2011 à 13:43, mis à jour le 08/11/2011 à 16:41

Nouvelle concurrence pour La Senza et Victoria Secret

Publié le 08/11/2011 à 13:43, mis à jour le 08/11/2011 à 16:41

Une société française, spécialisée dans la commercialisation de sous-vêtements et maillots pour femmes, hommes et enfants, prépare son entrée prochaine au Canada, a appris lesaffaires.com.

Connue sous le nom de Pull-In Underwear, ce détaillant entend ouvrir ses deux premières boutiques au Québec en 2012, lesquelles devraient êtres suivies en 2013 d’autres ouvertures à Toronto, Calgary, Edmonton et Vancouver.

«C'est par le Québec que cette entreprise aux produits uniques qui font sensation chez les plus jeunes veut attaquer le Canada», nous confirme Tony Flanz,  le président de Think Retail, un spécialiste du commerce de détail. Une arrivée qui viendra accroître, à coup sûr, la concurrence féroce que se livrent déjà de nombreux joueurs de ce secteur, dont entre autres La Senza, La Vie en rose et Victoria Secret

Fondée en 2000 par Emmanuel Lohéac, Pull-In compte une quinzaine de boutiques en France, en Belgique et aux États-Unis, où elle avance à petits pas. L’entreprise y compte aujourd’hui trois boutiques, à New York, à Los Angeles et à Las Vegas, ouverte récemment.

Ses produits, que l’on reconnaît à ses imprimés (voir vidéo ci-bas), sont également distribués ailleurs dans le monde, par l’intermédiaire de plus d’un millier de revendeurs. Son chiffre d'affaires avoisinerait les 15 millions d'euros (20,92 M$ CAN), dont 1M (1,39M$ CAN) aux États-Unis et au Canada.

Selon M. Flanz, Pull-In considèrerait actuellement des emplacements, tant sur rue, comme Saint-Denis ou Sainte-Catherine à Montréal, que dans des centres commerciaux. La taille de ces futurs magasins devraient varier entre 600 et 1200 pi2. 

Au moment d'écrire ces lignes, il n’avait pas encore été possible de parler à la direction de Pull-In.

 

À la une

Bourse: Wall Street conclut en ordre dispersé après les minutes de la Fed et avant Nvidia

Mis à jour il y a 20 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en baisse de 45 points.

À surveiller: Loblaw, Redevances aurifères Osisko et Salesforce

Que faire avec les titres de Loblaw, Redevances aurifères Osisko et Salesforce? Voici des recommandations d’analystes.

Bourse: les gagnants et les perdants du 21 février

Mis à jour il y a 6 minutes | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.