Le potentiel boursier de franchiseurs publics


Édition du 28 Février 2015

Le potentiel boursier de franchiseurs publics


Édition du 28 Février 2015

Si on aime l'industrie de la franchise, mais qu'on n'a pas l'âme d'un franchisé, il est possible d'y investir en misant sur le franchiseur.

À lire aussi:
Ce que coûte et ce que rapporte une franchise

Bien que la majorité de ceux-ci soient privés, il se trouve quand même quelques sociétés dont les titres sont inscrits en Bourse.

Rapide regard sur la situation des franchiseurs publics les plus connus.

A&W (Tor., AW.UN, 29,42 $)

Valeurs mobilières Banque Laurentienne est la seule maison qui suit le titre. Elle y accole une recommandation «conserver».

Depuis 2013, la chaîne de restauration rapide réussit à gagner des parts de marché aux dépens de ses concurrents, grâce à une approche qui table sur la qualité du produit. Ce fut d'abord le boeuf sans hormone et sans stéroïdes, puis des oeufs de poules végétariennes et, enfin, le poulet sans antibiotique.

L'analyste Michael Glen voit les ventes d'établissements comparables - une mesure clé dans le commerce de détail - grimper de 5 % en première moitié d'année et de 4 % en deuxième moitié. Le dividende devrait passer de 1,40 $ (4,8 %) à 1,52 $ en 2016.

Boston Pizza (Tor., BPF.UN, 22,17 $)

La chaîne a surpris les investisseurs au premier trimestre avec des ventes d'établissements comparables en hausse de 5,3 % par rapport à la même période l'an dernier. Une nouvelle application mobile semble notamment donner des résultats du côté des commandes à emporter et de la livraison. Ici encore, seule la Banque Laurentienne suit le titre. Elle a une recommandation d'achat, avec un cours cible de 24 $. Michael Glen s'attend à ce que la distribution soit augmentée de 4 % en 2016 et que le dividende passe de 1,22 $ à 1,27 $ (5,2 %).

Groupe Imvescor (Tor., IRG, 1,61 $)

Il s'agit du franchiseur de Mikes, Scores, Bâton Rouge, Pizza Delight et Commensal. Les affaires ont déjà été plus prospères pour la société qui est en pleine réorganisation. Au dernier trimestre, les ventes des établissements comparables ont reculé de 2,5 %. Le trimestre a été particulièrement difficile pour Scores, qui a enregistré un recul des ventes de 8,3 %. Seule l'enseigne Bâton Rouge a affiché des ventes comparables positives. L'équipe de direction a dernièrement été remaniée et le nombre d'employés, réduit. Un nouveau plan de match devrait être connu en avril. Martin Landry, de Valeurs mobilières GMP, estime que les changements prendront du temps avant de porter leurs fruits. Il faudra rénover des restaurants et améliorer les menus. Sa recommandation est à «conserver» et son cours cible, à 1,75 $.

Groupe MTY (Tor., MTY, 33,75 $)

L'un des plus importants franchiseurs du pays, avec plus d'une trentaine d'enseignes (Valentine, Mr. Sub, Thaï Express, café bistro Van Houtte, etc.). Le franchiseur compte sur plus de 2 600 établissements au Canada, qui génèrent des ventes de système de près de 1 G$. Avec les années (et de nouvelles acquisitions), la direction croit pouvoir porter le total à 2 G$ (5 000 établissements). Elle veut aussi percer le marché des États-Unis. Pour l'instant, les analystes semblent cependant juger le titre assez bien évalué. L'un émet la recommandation «surperformance» et trois, «conserver». La cible moyenne est à 36 $. Le dividende est à 0,34 $ par action (1 %).

McDonald's (NY, MCD, 94,50 $ US)

Probablement le franchiseur le plus connu de la planète. La croissance de l'entreprise semble cependant en difficulté. À plusieurs endroits dans le monde, McDo perd des parts de marché. La société tente de se réinventer. Dans les prochains mois, elle compte notamment instaurer un nouveau programme permettant de choisir ses aliments. «Create Your Taste» sera d'abord implanté dans trois marchés aux États-Unis (2 000 établissements) et en Australie. Une majorité d'analystes estime qu'il faudra du temps avant que des résultats importants ne se fassent sentir. Une vingtaine recommandent de conserver le titre, alors que seulement six recommandent de l’acheter. Leur cible moyenne est à 95,50$ US.

À lire aussi:
Ce que coûte et ce que rapporte une franchise

À la une

Lithium en territoire cri: une mine qui divise et ravive de vieilles blessures

La région autour de Nemaska possèderait l‘un des plus grands gisements de spodumène au monde.

Cinq prévisions pour l'immobilier et le bois en 2023

04/02/2023 | François Normand

ANALYSE. Fastmarkets vient de publier cinq prévisions qui affecteront plusieurs entreprises au Québec.

Elon Musk déclaré non coupable de fraude pour ses tweets sur l’action Tesla

03/02/2023 | AFP

Elon Musk a été déclaré non coupable de fraude pour ses tweets sur l’action Tesla.