Couche-Tard : la CSN fait une démonstration de force avant les négos

Publié le 14/12/2011 à 14:34, mis à jour le 14/12/2011 à 17:02

Couche-Tard : la CSN fait une démonstration de force avant les négos

Publié le 14/12/2011 à 14:34, mis à jour le 14/12/2011 à 17:02

Par Stéphane Rolland

Photo Alimentation Couche-Tard

La Confédération des syndicats nationaux (CSN) a fait une démonstration de force à la veille de deux journées de négociations entre les employés d’un établissement syndiqué d’Alimentation Couche-Tard à Saint-Liboire et le détaillant lavallois. Une centaine de personnes ont participé à une manifestation «surprise» devant l’établissement mercredi midi, selon un décompte de la CSN.

«Nous avons déjà eu une dizaine de rencontres et nous voudrions que les choses aient plus vite, commente David Bergeron-Cyr, vice-président de la Fédération du Commerce- CSN. Si nous ne parvenons pas à signer une convention collective, l’ampleur des manifestations pourrait aller en grandissant.»

Depuis près d’une semaine, le syndicat a tenu des manifestations de soutien aux négociations dans plusieurs villes du Québec, notamment Saint-Jérôme, Joliette, Trois-Rivières, Chicoutimi, Rimouski et Val-d'Or.

Pour l’instant, M. Bergeron ne veut pas commenter davantage l’avancement des discussions. Il assure cependant que l’entreprise n’a pas abordé la question de sa rentabilité lors des rencontres précédentes. La porte-parole du détaillant, Mélissa Lessard, n’était pas disponible pour commentaire immédiat.

Rappelons que Couche-Tard a fermé deux établissements récemment syndiqués. L’entreprise affirme qu’elle a fermé ses deux magasins, car ils n’étaient pas suffisamment rentables. Le syndicat, pour sa part, interprète ces fermetures comme un geste antisyndical. Le litige se trouve devant la Commission des relations du Travail (CRT).

Le témoignage de Luc Langevin, directeur de l’Immobilier de la division de l’est du Canada de Couche-Tard, a démontré que l’entreprise tentait de vendre l’établissement au moment où elle négociait avec les employés de l’établissement de Jean-Talon.

La semaine dernière, les employés d’un établissement situé à Pierrefonds dans l’Ouest-de-l'Île de Montréal ont déposé une requête en accréditation. C’est la première requête déposée depuis le printemps dernier. Les employés d’un autre établissement à Saint-Hubert négocient leur contrat de travail.

 

 

 

 

 

À la une

Les nouvelles du marché du lundi 15 avril

Mis à jour il y a 8 minutes | Refinitiv

Apple perd sa place de premier fabricant de téléphones au profit de Samsung.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi 15 avril

Mis à jour il y a 22 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les marchés mondiaux étaient mitigés lundi sous fond de tensions au Moyen-Orient.

La RJCCQ lance un nouvel incubateur à intrapreneurs

Mis à jour il y a 39 minutes | Catherine Charron

RHÉVEIL-MATIN. Des experts accompagneront 15 projets dans l'objectif qu'ils créent de la valeur économique.