Bombardier touché par la crise du crédit

Publié le 07/10/2008 à 00:00

Bombardier touché par la crise du crédit

Publié le 07/10/2008 à 00:00

« Les commandes étaient nombreuses; ça devait diminuer un jour », indique Steven Ridolfi, président de l’unité d’avions d’affaires de Bombardier, en conférence de presse aujourd’hui à Orlando, Floride.

Bombardier prédit que les commandes diminueront de 1 400 unités cette année, à 1 000 unités en 2009.

Le président de Bombardier aérospatial, Guy Hachey, a quant à lui indiqué que certains des clients ont peine et misère à trouver des fonds. « Nous voyons que les clients ne veulent pas annuler leurs commandes, mais désirent plus de temps pour trouver les fonds nécessaires. »

Bombardier remaniera les commandes pour permettre aux clients qui veulent leurs avions plus tôt de payer la commande en entier, et donner la chance aux clients qui n’ont pas les fonds d’avoir le temps de les trouver, ajoute Hachey.

« Nous n’avons pas encore d’annulations, mais nous serions naïfs de prévoir qu’il n’en aura jamais », conclut Hachey.

Clients potentiels

International Lease Finance Corp. (ILFC), l’entreprise de location d’avions appartenant à American International Group (AIG), a suspendu les pourparlers avec Bombardier quant à la possibilité de commander des avions de la CSeries.

Lufthansa s’est engagée à une commande de 2,8 milliards de dollars, soit 60 avions de la CSeries. « La commande doit cependant être approuvée à la prochaine réunion du conseil de Lufthansa, prévue en fin d’année », souligne Guy Hachey.

Qatar Airways, pour sa part, se dit toujours intéressée dans la CSeries. Les premières commandes de la série seront livrées en 2013.

Selon Bloomberg

À la une

Productivité des entreprises: Houston, nous avons un problème

01/12/2023 | François Normand

ANALYSE. Depuis 5 ans, la productivité de nos entreprises recule de 0,3% par année. Aux États-Unis, elle bondit de 1,7%.

Bourse: Wall Street termine en hausse, encouragée par la chute des taux obligataires

Mis à jour le 01/12/2023 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture sur une hausse de plus de 200 points.

À surveiller: Stella-Jones, Dollarama et CAE

01/12/2023 | Charles Poulin

Que faire avec les titres Stella-Jones, Dollarama et CAE? Voici quelques recommandations d’analystes.