Baisse du taux directeur à 0,5%

Publié le 03/03/2009 à 00:00

Baisse du taux directeur à 0,5%

Publié le 03/03/2009 à 00:00

Par Olivier Schmouker

Elle réduit également d’un-demi point les limites de la fourchette opérationnelle pour ce taux, ainsi que le taux officiel d'escompte, qui s'établit maintenant à 0,75%.

Pourquoi une telle baisse? Parce que «les perspectives économiques à l'échelle du globe ont continué de se détériorer depuis la précédente mise à jour des taux directeurs de la Banque en janvier dernier», indique le communiqué de la Banque du Canada.

«La nature de la récession aux États-Unis, dont les secteurs de l'automobile et du logement sont fortement déprimés, est particulièrement préoccupante pour le Canada», est-il ajouté.

Du coup, les experts de la Banque du Canada s’attendent à ce que «le recul de l'activité économique canadienne sera plus marqué et l'écart de production plus prononcé au premier semestre de 2009 qu'on ne l'escomptait en janvier». Par suite, «l'écart de production ne commencera pas à se résorber avant le début de 2010».

En interview avec La Presse Canadienne, le directeur des instruments de dettes chez BMO, Guy Phaneuf, a affirmé que la décision de la banque centrale était exactement ce qu'il fallait faire. Il est toutefois d'avis que la Banque du Canada vient d'annoncer sa dernière baisse véritablement efficace.

Une marge de manœuvre réduite à l’extrême

Maintenant que ses taux directeurs sont on ne peut plus bas, de quelle marge de manœuvre dispose la Banque du Canada à l’avenir? À cette question, la direction de la Banque reste assez vague. «Si cela s’avérait nécessaire, la Banque accentuerait la détente monétaire par l’octroi de crédits et l’assouplissement quantitatif», est-il indiqué dans le communiqué. Son objectif : atteindre la cible d'inflation de 2% à moyen terme.

La prochaine date d'établissement du taux cible du financement à un jour par la Banque du Canada est le 21 avril.

À la une

Budget fédéral 2024: Ottawa pige 19,4G$ dans les poches des ultrariches et des entreprises

BUDGET FÉDÉRAL 2024. La mesure devrait servir à éponger le déficit de 39,8 G$ prévu pour 2024-2025.

Budget fédéral 2024: Ottawa veut encourager les régimes de retraite à investir au Canada

BUDGET FÉDÉRAL 2024. Ottawa veut inciter les régimes de retraite à investir au pays, mais sans y consacrer d’argent.

Ce budget écrit à l'encre rouge foncé ne fera pas que des heureux

EXPERTE INVITÉE. Les contribuables les mieux nantis passent à la caisse.