Québec veut améliorer la compétitivité du fleuve Saint-Laurent

Publié le 17/06/2021 à 11:31

Québec veut améliorer la compétitivité du fleuve Saint-Laurent

Publié le 17/06/2021 à 11:31

Par La Presse Canadienne

(Photo: 123RF)

Le gouvernement du Québec veut faire du développement du fleuve Saint-Laurent un pilier de la relance économique et allonge le bras pour y arriver en injectant 926,9 millions $ dans sa nouvelle vision maritime.

« On a besoin de rêver. Et on a besoin de rêver grand », a lancé jeudi la ministre déléguée aux Transports, Chantal Rouleau, lors d’une conférence de presse au Port de Trois-Rivières, disant vouloir miser sur « l’économie bleue ».

Le fleuve ouvrira « une voie de prospérité et de croissance » en devenant un corridor économique performant et respectueux des écosystèmes et des communautés riveraines, a-t-elle promis.

Le plan, baptisé « Avantage Saint-Laurent », comprend 300 millions $ pour doter le Saint-Laurent d’infrastructures portuaires « modernes et compétitives », 232,6 millions $ pour que la navigation soit « efficace et respectueuse des écosystèmes » et 394,3 millions $ pour offrir aux communautés maritimes des possibilités de développement « prometteuses et durables ».

L’annonce n’est pas sans rappeler la proposition que faisait, en 2013, dans le livre de près de 300 pages intitulé « Cap sur un Québec gagnant : Le Projet Saint-Laurent », du premier ministre François Legault, alors qu’il était chef de la CAQ.

À la une

Aucun allégement des mesures sanitaires en vue

Mis à jour il y a 4 minutes | lesaffaires.com

En conférence de presse, le premier ministre admet toutefois voir «la lumière au bout du tunnel».

Une start-up montréalaise s’envole grâce aux Émirats arabes unis

La start-up montréalaise C3RiOS Systems voit le jour grâce aux Émirats arabes unis.

Comment avoir une écoute vraiment attentive?

MAUDITE JOB! «En tant que boss, je devrais être à l'écoute des autres. Mais je n'y arrive vraiment pas...»