Raymond James acquiert 3Macs

Publié le 26/05/2016 à 11:41

Raymond James acquiert 3Macs

Publié le 26/05/2016 à 11:41

Raymond James fait l'acquisition de la firme de gestion indépendante montréalaise 3Macs, ajoutant 72 conseillers et près de 6 G$ en actifs sous gestion.

« Ce partenariat avec 3Macs nous réjouit; c'est pour nous l'occasion de créer un nouvel héritage d'excellence en nous mettant au service des Canadiens et des Québécois et en répondant à l'ensemble de leurs besoins en matière de gestion de patrimoine », a affirmé Paul Allison, président et chef de la direction de Raymond James, dans le communiqué de presse confirmant l'acquisition.

À terme, Raymond James aura des actifs sous gestion s'élevant à 33 G$. Avec l'acquisition, 3Macs devient une filiale de Raymond James et continuera d'exercer ses activités sous le même nom.

« Forts de 17 décennies passées à gérer, de génération en génération, le patrimoine de nombreux clients et de leurs familles, nous avons, tout au long de ce processus, donné priorité au choix du bon partenaire. Raymond James offre une culture de respect et de service au client, en plus de fournir des solutions de gestion de patrimoine de calibre mondial et des technologies évoluées qui renforceront la protection de la sécurité et de la confidentialité des données au profit de nos clients », a dit Randy Ambrosie, président et chef de la direction de 3Macs, par voie de communiqué.

Il continuera par ailleurs à diriger l'équipe de gestion de la société, tout en relevant de Paul Allison. De plus, le président du conseil d'administration de 3Macs, Tim Price, siégera désormais au C.A. de Raymond James.

« Pour toutes nos acquisitions, nous sommes très sélectifs. Or, les conseillers et les gestionnaires de portefeuille chez 3Macs sont de haut niveau, de la trempe des professionnels accomplis que nous recrutons chaque jour chez Raymond James, a ajouté Paul Allison. Nous croyons que l'intégration sera à peine perceptible pour les conseillers de 3Macs et leurs clients, et notre souci principal sera de minimiser les impacts découlant du processus. »

La transaction est assujettie aux approbations habituelles des organismes de réglementations et des actionnaires. La conclusion de l'acquisition est prévue pour l'automne 2016.

À la une

Le capteur infaillible de LeddarTech

Édition du 13 Mai 2020 | Maxime Bilodeau

FOCUS RÉGIONAL: CAPITALE-NATIONALE. LeddarTech s’apprête à prendre d’assaut le marché mondial des voitures...

Le PACME profite à Edgenda

Édition du 13 Mai 2020 | Maxime Bilodeau

FOCUS RÉGIONAL: CAPITALE-NATIONALE. Le Programme actions concertées pour le maintien en emploi (PACME) annoncé...

Optel veut géolocaliser la pandémie

Édition du 13 Mai 2020 | Maxime Bilodeau

FOCUS RÉGIONAL: CAPITALE-NATIONALE. Le Groupe Optel lutte contre la pandémie à sa manière.