Jolie prime de départ pour Luc Bertrand

Publié le 05/03/2009 à 00:00

Jolie prime de départ pour Luc Bertrand

Publié le 05/03/2009 à 00:00

Par lesaffaires.com
Selon la circulaire de direction du Groupe TMX, Luc Bertrand avait conclu un nouveau contrat d’emploi lors de la fusion des bourses de Toronto et de Montréal en date du 1er mai 2008.

Ce contrat lui attribue 18 mois de son salaire de base s’il démissionne au cours de l’année suivant la date de prise d’effet du regroupement des bourses.

Luc Bertrand touchait un salaire de base de 535 000 $ et une prime de rendement équivalant à 75 % de son salaire de base.

S’il avait été remercié sans «motif valable» pendant la durée de son contrat d’emploi, M. Bertrand aurait eu droit à 24 mois de sa rémunération totale.

image

Expérience citoyen

Mercredi 01 avril


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

À la une

«On a rebondi en Chine grâce à la discipline», dit un dirigeant de Savaria

27/03/2020 | François Normand

Son usine de Huizhou, au nord de Hong Kong, a rouvert et a reparti sa production, sans que personne ne soit malade.

«On ne lâche pas»

27/03/2020 | Marine Thomas

En ces temps durs, nos journalistes en télétravail sont au front pour vous offrir la meilleure information possible.

Le plan d'aide d'Ottawa bien reçu

Mis à jour le 27/03/2020 | La Presse Canadienne

Le gouvernement Trudeau ne semble pas se fixer de plafond devant l'ampleur des fonds nécessaires en ces temps de crise.