Hypothèque: la demande ralentit, dit le pdg de Desjardins

Publié le 27/02/2017 à 12:42

Hypothèque: la demande ralentit, dit le pdg de Desjardins

Publié le 27/02/2017 à 12:42

Par Stéphane Rolland

Photo: LesAffaires

L’appétit des Québécois pour la dette hypothécaire a diminué à la suite du plus récent resserrement des règles hypothécaires adopté par Ottawa l’automne dernier, constate Guy Cormier, le pdg du Mouvement Desjardins, qui répondait aux questions des médias après le dévoilement des résultats de la coopérative. Près d’un an après sa nomination, M. Cormier a répondu aux questions sur les projets à venir, notamment l’expansion à l’extérieur du Québec, la révision stratégique et les ristournes.

«Effectivement, depuis le début de l’année, on voit un ralentissement de la demande hypothécaire, notamment au Québec», répond M. Cormier. Le dirigeant s’est voulu rassurant. «C’est la dernière d’une série de mesures visant à ce qu’il y ait un atterrissage en douceur du marché immobilier, poursuit-il. La réalité au Québec est toutefois bien différente de la réalité à Toronto et Vancouver [où la surchauffe du marché est plus inquiétante, ndlr]. »

Lire aussi: L'excédent de Desjardins augmente de 10%

De plus, la concurrence est plus vive, ce qui exerce une pression sur les marges du Mouvement Desjardins, même si les volumes de prêts ont augmenté en 2016. La marge d’intérêt, une donnée utilisée pour évaluer la rentabilité des nouveaux prêts accordés par une institution financière, a diminué de 5 points de base pour s’établir «entre 2,29% et 2,30%». «La concurrence continue d’être très féroce, on voit que plusieurs institutions font des promotions, commente Denis Berthiaume, premier vice-président exécutif et chef de l'exploitation. Évidemment, ça affecte nos marges, ce qui nous met une pression additionnelle et nous force à travailler sur nos coûts.»

Les projets

M. Cormier a d’ailleurs profité du point de presse pour discuter de ses projets à cet égard. Mouvement Desjardins procède à une révision stratégique dans tous ses secteurs d’activité afin de réduire ses coûts. Les résultats de ce processus devraient être annoncés au début de l’été, vers juin ou juillet. M. Cormier a réitéré que les départs à la retraite permettront de réduire les pertes d’emplois et de procéder de manière «plus humaine», comme il l’avait mentionné lors d’une entrevue à Les Affaires au début du mois.

Des réflexions sont également en cours quant aux ristournes, soit l’argent que Desjardins retourne à ses membres ou à la communauté. En 2016, le Mouvement Desjardins a versé près de 260 M$ à ses membres et à la collectivité. Plus en détail, les ristournes ont été d’environ 145 M$. Les assemblées des différentes caisses choisiront si ces sommes sont versées à la collectivité ou aux membres. Près de 82 M$ ont été alloués sous forme de dons et de subventions. Les promotions aux membres ont été de 33 M$.

Pour l’instant, «tous les scénarios sont sur la table». La répartition entre les ristournes individuelles et collectives sera évaluée. Aussi, certains produits et services comme les comptes d’épargne et les prêts hypothécaires donnent droit à des ristournes, ce qui n’est pas le cas pour les polices d'assurance et les comptes de courtage. Le Mouvement évaluera également s’il est bon d’étendre ces promotions aux autres services.

Pendant qu’il tente de réduire ses coûts, le Mouvement Desjardins veut investir dans la technologie et dans son expansion à l’extérieur du Québec. Desjardins n’a pas de cibles «géographiques», mais cherche à faire des acquisitions dans le secteur du paiement, de la gestion de patrimoine et de l’assurance de dommages, a précisé M. Cormier.

À la une

Santé publique: une gouvernance de broche à foin

BLOGUE. On nous a présenté Horacio Arruda comme étant l’autorité de la Santé publique au Québec. Or, il n'en est rien.

Deux exemples percutants de titres dits «défensifs»

BLOGUE INVITÉ. Jamais n’a-t-on vu le taux de chômage exploser comme on l’a vu au cours des dernières semaines.

Shopify: prochaine victime de la malédiction boursière canadienne?

BLOGUE INVITE. Shopify est-elle différente des Nortel, Research in Motion, Valeant, Barrick Gold et autres?