Un nouveau fonds pour combattre les changements climatiques

Publié le 15/11/2017 à 00:01, mis à jour le 15/11/2017 à 09:51

Un nouveau fonds pour combattre les changements climatiques

Publié le 15/11/2017 à 00:01, mis à jour le 15/11/2017 à 09:51

Par François Normand

Source: 123rf

Ecotierra, un développeur québécois de projets forestiers et agroforestiers, crée le Fonds de gestion durable des sols Canopy (Canopy SLF) afin de s’attaquer à la déforestation et la dégradation des sols dans le monde.


La société le fait en partenariat avec Fondaction et Mirova, une société de gestion affiliée de Natixis Global Asset Management dédiée à l'investissement responsable.


Les trois partenaires lancent ce fonds dans le cadre de la Conférence des Nations unies sur le climat (COP23), qui se tient actuellement à Bonn, en Allemagne.


Leur objectif est de créer un fonds de 50 millions de dollars américains (64 M$CA). Mais à ce jour, seulement 30 M$ sont en voie d’être clôturés.


Le fonds investira pour développer et exploiter des projets d’agroforesterie et de renforcement des chaînes de valeurs. Les projets financés par Canopy SLF visent deux grands objectifs :


-générer un rendement «appréciable» pour les investisseurs.


-engendrer des impacts socio-économiques «d’envergure» pour les communautés impliquées tout en ayant des impacts positifs sur l’environnement.


Le fonds permettra dans un premier temps de financer des projets en Amérique latine en partenariat avec des petits producteurs.


«Ces projets d’agriculture durable et de renforcement de la chaîne de valeur auront des impacts socio-économiques majeurs pour eux et leurs communautés, tout en ayant des impacts environnementaux d’envergure», souligne dans un communiqué le président et cofondateur d’Ecotierra, Étienne Desmarais.


Chaque année, 7 millions d’hectares de forêts tropicales sont perdus et 12 millions d’hectares de terres arables sont dégradés pour répondre aux besoins de l’économie mondiale.


Cela représente l’équivalent de la moitié de la superficie du Royaume-Uni.


La déforestation et la dégradation des sols sont intimement liées et ont des impacts sociaux, financiers et environnementaux immenses.


À elles seules, les émissions provenant de l’agriculture, de la foresterie et des autres usages de sols représentent près de 30% des émissions de gaz à effet de serre (GES) dans le monde.


 


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

À la une

Nous sommes vulnérables à une nouvelle crise financière

ANALYSE - «Sommes-nous plus en sécurité qu'en 2008? Oui, mais nous ne le sommes pas assez.» - Christine Lagarde du FMI.

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

22/03/2019 | Martin Jolicoeur

BILAN. Quels sont les titres qui ont le plus marqué l'actualité boursière de la dernière semaine?

Bourse: que penser du nouveau signal de récession?

BLOGUE. Le risque de récession augmente, mais le signal de l'inversion des taux divise encore les financiers.