Pétrole d'Anticosti: La ministre Nathalie Normandeau rabroue Hydro Québec

Publié le 16/02/2011 à 15:01

Pétrole d'Anticosti: La ministre Nathalie Normandeau rabroue Hydro Québec

Publié le 16/02/2011 à 15:01

Par La Presse Canadienne

[Photo :Les Affaires]

Le gouvernement Charest rabroue Hydro-Québec et s'engage à rendre publiques les ententes conclues avec la firme Pétrolia pour l'exploration pétrolière à l'Île d'Anticosti.

Depuis le début de la semaine, le gouvernement libéral est sur le grill à cause du refus d'Hydro-Québec de dévoiler la hauteur des redevances et des royautés qui seront versées au Québec si Pétrolia (TSXV:PEA) extrait du pétrole du sous-sol d'Anticosti.

En point de presse mercredi, la ministre des Ressources naturelles Nathalie Normandeau a dit avoir demandé à Hydro-Québec de lui remettre une copie des ententes signées avec Pétrolia en 2005.

D'ici les prochaines semaines, toute information pouvant être révélée sera rendue publique, a déclaré la ministre, à l'issue de la période de questions à l'Assemblée nationale.

Il s'agit d'une volte-face de la part de Mme Normandeau qui, la veille, défendait la décision d'Hydro-Québec de garder les ententes secrètes.

Hydro-Québec a cédé à la société Pétrolia les droits d'exploration à l'île d'Anticosti après l'abandon de la filière pétrolière par le gouvernement Charest en 2005.

D'après des études rapportées par Pétrolia, le sous-sol de l'Île d'Anticosti contient d'énormes réserves d'hydrocarbures, avec un potentiel pouvant atteindre 70 milliards de barils de pétrole.


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

Investisseurs, méfiez-vous de l'indice S&P500!

Il y a 10 minutes | Olivier Schmouker

CHRONIQUE. C'est que ce «prestigieux» indice boursier est néfaste aux entreprises qui y figurent, selon une étude.

Il faut sauver le soldat PME

01/08/2020 |

ANALYSE. Nous n'assistons pas à de la «destruction créatrice». Il faut en tenir compte pour ne pas perdre de belles PME.

Bourse: Wall Street termine le mois de juillet au vert

Mis à jour le 31/07/2020 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Vendredi, Wall Street a été portée par Apple et Facebook, dont les titres ont atteint des records.