Les piles électriques de Bolloré de Boucherville en Bourse

Publié le 20/09/2013 à 10:32, mis à jour le 20/09/2013 à 10:52

Les piles électriques de Bolloré de Boucherville en Bourse

Publié le 20/09/2013 à 10:32, mis à jour le 20/09/2013 à 10:52

Par AFP

[Photo : Bloomberg]

La nouvelle usine inaugurée vendredi par Bolloré permettra au groupe de produire 10 000 batteries électriques d'ici la fin de l'année et de développer cette activité dont une partie sera introduite en Bourse en octobre.

Le groupe diversifié français produit actuellement 2 500 packs de batteries utilisant la technologie lithium métal polymère sur son site d'Ergué-Gabéric, près de Quimper, soit 75 MWh. Une centaine de personnes y travaillent.

Bolloré possède également une importante usine à Boucherville, en banlieue de Montréal.

À lire :

Bolloré investit 120 M$ à Boucherville

Qui est Vincent Bolloré ?

Le lithium, le nerf de la guerre de Bolloré

Bolloré tend la main à Peugeot

Bolloré réitère sa confiance en Pininfarina

La batterie LMP de Bolloré: ses caractéristiques

D'ici fin décembre, Bolloré compte produire en tout 10 000 batteries de 30 kWh par an et vise 1 GWh à l'horizon 2019-2020.

Il est le seul à avoir fait le pari de cette technologie, plutôt que de miser sur des batteries lithium-ion et y a investi 1,7 milliard d'euros sur quinze ans.

Le lancement fin 2011 d'Autolib' à Paris a permis de démontrer la fiabilité de ces batteries. Le PDG du groupe, Vincent Bolloré, ne manque d'ailleurs jamais une occasion de rappeler que ce service de location courte durée de voitures électriques n'a pas connu de couac majeur en plus de 24 millions de kilomètres parcourus.

Ce sytème essaime cette année dans deux autres villes en France, Lyon et Bordeaux, avant de s'installer l'an prochain à Indianapolis, dans le nord des États-Unis.

Les batteries produites par Bolloré équipent pour l'instant uniquement ses voitures Bluecar, développées en partenariat avec l'italien Pininfarina, et ses bus Bluebus. Des tests sont en train d'être effectués pour équiper des tramways et des bateaux, mais aussi pour placer des batteries stationnaires chez des particuliers où elles permettraient de stocker l'énergie.

La filiale du groupe spécialisée dans la production et le stockage d'énergie, dénommée « Blue Solutions » espère en vendre ou en louer 1 035 cette année et générer ainsi un chiffre d'affaires de 36 millions d'euros. En 2014, ces chiffres devraient grimper respectivement à 3 000 et 105 millions d'euros.

Bolloré introduira en Bourse à la fin du mois prochain 10% de cette filiale par cession de titres existants. Le chiffre d'affaires de Blue Solutions devrait se monter entre 200 et 225 millions en 2017, selon les projections du groupe.

Il vient aussi de signer une lettre d'intention avec le constructeur Renault pour voir comment ils pourraient travailler ensemble à l'avenir dans l'autopartage. Ils envisagent aussi de développer de concert une voiture trois places qui utiliserait une batterie Bolloré.

 

 

À la une

Guerre en Ukraine: vers un scénario à la coréenne?

ANALYSE. Plusieurs scénarios sont possibles en Ukraine, mais le plus plausible est une division durable du pays en deux.

Faire partie de la même équipe que Cole Caufield avec Lipsweater

01/07/2022 | Emmanuel Martinez

Une start-up montréalaise propose aux mordus du hockey de faire partie du même club que Cole Caufield.

Bourse: Wall Street termine en hausse, coup de rein avant le week-end férié

Mis à jour le 01/07/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto est fermée pour la Fête du Canada.