Les aciéristes québécois se mobilisent contre le Buy American


Édition du 06 Décembre 2014

Les aciéristes québécois se mobilisent contre le Buy American


Édition du 06 Décembre 2014

Par François Normand
Cela dit, son unique usine canadienne située à Québec pourrait fort bien desservir une bonne partie du marché américain, dit M. Lapointe. «À partir de cette usine, nous livrons déjà des ouvrages par train en Alberta et en Colombie-Britannique !»

Pour leur part, les Manufacturiers et exportateurs du Canada (MEC) proposent qu'Ottawa et Washington négocient un accord exigeant un minimum de contenu nord-américain dans les projets d'infrastructures au Canada et aux États-Unis.

«Nos économies sont très intégrées. Les entreprises canadiennes et américaines travaillent souvent des deux côtés de la frontière», dit Martin Lavoie, directeur des politiques, productivité et innovation, des MEC.

En 2009, Ottawa et Washington avaient conclu une entente pour exempter les entreprises canadiennes des clauses Buy American incluses dans le plan de relance du président Obama dans certains secteurs.

Or, l'entente a pris fin en 2010. En contrepartie, les États-Unis ont gagné un accès permanent aux marchés gouvernementaux canadiens. Un déséquilibre qu'il faut corriger, selon les MEC.

7,8: La liberté d'accès aux marchés publics aux États-Unis est garantie à l'échelon fédéral, dans la mesure où la valeur du contrat principal est supérieure au seuil établi par l'Organisation mondiale du commerce. Ce seuil est fixé à 7,86 millions de dollars américains. Toutefois, l'Accord sur les marchés publics de l'OMC - dont le Canada est signataire - ne donne pas libre accès aux marchés publics municipaux. Source : Gouvernement du Canada

À la une

Bourse: Wall Street termine en hausse, avec l’espoir d’une Fed moins radicale

Mis à jour le 15/08/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS.À Toronto, la Bourse reste stable, malgré une baisse du secteur de l'énergie et des métaux de base.

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

15/08/2022 | Refinitiv

Voici les gagnants et les perdants du jour.

Turquoise Hill chute à Toronto après son rejet de l'offre de Rio Tinto

Les actions de Turquoise Hill ont baissé de 3,49$ pour atteindre 30,05$ à la clôture à la Bourse de Toronto.