La baril se moque de l'OPEP

Publié le 24/10/2008 à 00:00

La baril se moque de l'OPEP

Publié le 24/10/2008 à 00:00

Par Dominique Lemoine
À 19:44 heure de Londres, le Brent valait 62,22 dollars américains, en baisse de 3,70 dollars, ou 5,61%. 

«L’OPEP a offert au marché toutes les munitions à sa disposition», a expliqué à Bloomberg Robert Laughlin, courtier senior chez MF Global à Londres.

Il a cependant ajouté qu’avec les faibles prévisions économiques actuelles et la chute libre de la fabrication, cette décision de l’OPEP «n’est pas suffisante» pour freiner la chute des prix du baril. 

De son côté, le président de l’OPEP et ministre algérien du pétrole, Chakib Khelil, a déclaré lors d’une conférence de presse que la réduction de la production serait «efficace à 100%» pour stabiliser les prix.

Selon La Presse Canadienne, «des responsables de l’OPEP n’ont laissé aucun doute sur le fait qu’ils étaient prêts à réduire encore la production si la décision prise vendredi n’arrêtait pas la chute des cours».

image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre

À la une

Ottawa donne le feu vert au projet d'expansion de l'oléoduc Trans Mountain

Le premier ministre Justin Trudeau donne un autre feu vert au projet d'expansion de l'oléoduc Trans Mountain.

Gare aux faux «influenceurs»

BLOGUE INVITÉ. Un peu comme pour le dopage dans le cyclisme, certains savaient, mais peu ont agi.

Financement participatif: Hardbacon veut obtenir 1,5M$

La start-up Hardbacon lance une campagne de financement participatif pouvant lui rapporter un montant maximal de 1,5M$.