La baril se moque de l'OPEP

Publié le 24/10/2008 à 00:00

La baril se moque de l'OPEP

Publié le 24/10/2008 à 00:00

Par Dominique Lemoine
À 19:44 heure de Londres, le Brent valait 62,22 dollars américains, en baisse de 3,70 dollars, ou 5,61%. 

«L’OPEP a offert au marché toutes les munitions à sa disposition», a expliqué à Bloomberg Robert Laughlin, courtier senior chez MF Global à Londres.

Il a cependant ajouté qu’avec les faibles prévisions économiques actuelles et la chute libre de la fabrication, cette décision de l’OPEP «n’est pas suffisante» pour freiner la chute des prix du baril. 

De son côté, le président de l’OPEP et ministre algérien du pétrole, Chakib Khelil, a déclaré lors d’une conférence de presse que la réduction de la production serait «efficace à 100%» pour stabiliser les prix.

Selon La Presse Canadienne, «des responsables de l’OPEP n’ont laissé aucun doute sur le fait qu’ils étaient prêts à réduire encore la production si la décision prise vendredi n’arrêtait pas la chute des cours».

image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février


image

Expérience

Jeudi 20 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 - Québec

Mercredi 18 mars

À la une

Disney+ fait mieux que prévu avec 10 millions d'abonnés pour son lancement

13/11/2019 | AFP

Disney a dépassé les attentes en affirmant mercredi avoir attiré 10 millions d'abonnés à sa plateforme Disney+.

Les PME et l'innovation: pas que des mauvaises nouvelles

La présidente-directrice générale de QuébecInnove, Isabelle Foisy, répond à une chronique d'Olivier Schmouker.

Au Québec, 2 PME sur 3 tournent le dos à l'innovation!

12/11/2019 | Olivier Schmouker

CHRONIQUE. C'est l'avenir socioéconomique du Québec qui est ainsi mis en péril, selon une étude fracassante...