Fortis achète l'américain ITC pour 6,9G$US

Publié le 09/02/2016 à 09:11

Fortis achète l'américain ITC pour 6,9G$US

Publié le 09/02/2016 à 09:11

Par AFP

(Photo: Shutterstock)

Le groupe d'électricité Fortis (Tor., FTS) va acheter le réseau de distribution américain ITC pour 6,9 milliards de dollars américains en numéraire et en actions, ont annoncé mardi les deux compagnies.

Fortis, basé à Saint-Jean de Terre-Neuve-et-Labrador, va également reprendre la dette de 4,4 milliards $US du distributeur électrique, ce qui porte la valeur de la transaction à 11,3 milliards $US.

Selon les termes de l'accord, le groupe Fortis va payer chacune des actions ITC 22,57 dollars. Les actionnaires d'ITC vont également recevoir, pour chacun de leur titre, 0,7520 action de Fortis.

Aux prix des actions lundi à la Bourse, cette offre représente une prime d'environ 28%.

L'acquisition devrait être finalisée avant la fin de l'année après avoir obtenu les autorisations des autorités de régulation, a indiqué Fortis.

Une fois ITC acquis, le nouvel ensemble Fortis sera en valeur une des 15 premières compagnies électriques en Amérique du nord avec une estimation de 30 milliards $US.

ITC est basé dans le Michigan (centre-nord des États-Unis) avec un réseau de distribution électrique à travers les États du Michigan, Iowa, Minnesota, Illinois, Missouri, Kansas et Oklahoma.

Fortis a réalisé un chiffre d'affaires de 6,7 milliards de dollars canadiens pour son exercice clos fin septembre. L'électricien canadien a plus de 3 millions de clients au Canada, aux États-Unis et dans les Caraïbes.

À la une

Trump pourrait augmenter les impôts dans un second mandat

24/09/2020 | François Normand

Le déficit des États-Unis triplera en 2020 à 3 300 milliards de dollars, selon les services du budget du Congrès (CBO).

Les prix des maisons pourraient baisser de 7% en 2021

L'indice des prix des maisons pour 2021 prévoit également une baisse de prix de 6,7 % pour les maisons unifamiliales.

Québec invite la population à minimiser les contacts sociaux

« Pour casser la vague, il faut faire un effort pour minimiser vos contacts sociaux dans les prochains jours…»