Jumeler planification stratégique et innovation pour assurer l’avenir de Premier Tech

Publié le 21/03/2022 à 16:24

Jumeler planification stratégique et innovation pour assurer l’avenir de Premier Tech

Publié le 21/03/2022 à 16:24

Par Charles Poulin

Jean Bélanger, président et chef de direction de Premier Tech (Photo: Cercle canadien de Montréal)

Ce qui a assuré la croissance constante de Premier Tech au fil des ans, c’est sa planification stratégique qui jumelle la stratégie d’affaires et l’innovation indique le président et chef de direction de l’entreprise québécoise, Jean Bélanger.

L’homme d’affaires était l’invité du Cercle canadien de Montréal pour y présenter une conférence intitulée «La planification stratégique: vélocité et agilité».

Jean Bélanger a révélé, pendant son allocution, que l’entreprise manufacturière, dont le siège social est situé à Rivière-du-Loup, présente une croissance annuelle composée de 10% ou plus au cours des 30 dernières années. Il estime que le principal outil pour en arriver à ce résultat est la planification stratégique.

«C’est notre moteur de développement, c’est l’élément qui a assuré notre croissance pérenne et profitable à travers les années, affirme-t-il. Ça nous a permis de bâtir une vélocité d’affaires ainsi que de faire face aux imprévus.»

Utiliser son expertise

Si plusieurs entreprises redoutent l’élaboration de leur planification stratégique, c’est tout le contraire pour Premier Tech, qui fonce tête première et va beaucoup plus loin dans ses démarches.

Ce qui est particulier de son approche, en plus d’intégrer stratégie d’affaires et innovation, c’est que sa planification stratégique implique une large équipe et offre beaucoup d’espace à la discussion.

«Nous avons développé notre façon de faire où nous développons notre stratégie sur des horizons de cinq ans et multi-industries, explique Jean Bélanger. Nous créons des moments d’échanges transversaux pour aller utiliser notre diversité d’expérience et de compétences pour trouver des maillons entre nos métiers qui nous permettent de nous redéployer et de créer de la valeur avec des effets de relais et de levier à travers le temps.»

Premier Tech s’appuie sur des conversations et des échanges avec une diversité d’intervenants tous azimuts. L’entreprise peut notamment puiser dans l’intelligence collective de ses clients et de son personnel de partout à travers le monde, elle qui emploie 5200 personnes et possède des installations dans 18 pays.

Agilité et vélocité

Il convient que ce processus est long (entre 12 et 18 mois) et fastidieux (plus de 1000 personnes y participent), mais que les résultats sont probants, notamment la croissance dynamique que le manufacturier affiche depuis trois décennies. Le message est constant, tout comme les actions de Premier Tech ce qui, selon lui, génère un retour de clientèle.

«Nous avons été testés au cours des deux dernières années, ajoute-t-il. Nos budgets d’octobre 2019 ont pris le bord en mars 2020. Malgré ça, nos chiffres ont été meilleurs que ce qui avait été prévu avant la pandémie. Notre planification stratégique nous a donné l’agilité et la vélocité pour bâtir une croissance pérenne et sécuriser l’avenir.»

Premier Tech demande à ses intervenants d’apporter trois choses à la table de discussions. Il doit y avoir des données et des faits pour que démarre la réflexion analytique, de l’expérience et du vécu, pour valider ce qui se passe sur le terrain, ainsi que «l’ambition des parties prenantes», qui sert à déterminer les visées de l’entreprise (acquisitions, ventes, profits, etc.).

«L’idée est de planifier plutôt que d’avoir un plan, soumet Jean Bélanger. Si on planifie, ça nous permet d’être agiles lorsque les choses ne se déroulent pas comme prévu.»

À la une

Myni, grande gagnante du Défi jeunes pousses en croissance Banque Scotia

Mis à jour le 02/12/2022 | Elsa Vecchi

Elle s’est démarquée lors d’un concours de pitch sur le thème de la «Vallée de la mort».

Défi jeunes pousses en croissance: Uni et Brave remporte le prix Coup de coeur du public

16/11/2022 | Elsa Vecchi

Vous avez été nombreux à voter pour son pitch d'entreprise.

COP15: protéger l'environnement, c’est payant

02/12/2022 | François Normand

ANALYSE. La nature nous procure quatre services essentiels: l'approvisionnement, la régulation, le soutien, la culture.