Les prix des maisons pourraient baisser de 7% en 2021

Publié le 24/09/2020 à 14:20

Les prix des maisons pourraient baisser de 7% en 2021

Publié le 24/09/2020 à 14:20

Par La Presse Canadienne

(Photo: Tierra Mallorca pour Unsplash)

Les prix des maisons à travers le Canada pourraient chuter d’environ 7 % en 2021, alors que le chômage devrait atténuer la vigueur du marché immobilier, prévient la firme Moody’s Analytics.

La société d’analyse financière dit observer une importante offre excédentaire de maisons unifamiliales neuves à Calgary et à Edmonton, en plus des problèmes d’abordabilité existants à Vancouver et à Toronto.

Le rapport de Moody’s n’entre pas dans les détails sur la façon dont la firme arrive à ces prévisions, mais il indique que son indice des prix des maisons pour 2021 prévoit également une baisse de prix de 6,7 % pour les maisons unifamiliales et de 6,5 % pour les appartements en copropriété.

La prédiction de Moody’s survient alors que l’Association canadienne de l’immeuble a fait état de ventes de maisons record pour les mois de juillet et d’août, dans un contexte de faibles taux d’intérêt hypothécaires.

Mais les prévisions de Moody’s indiquent que le secteur immobilier perdra de son élan, en particulier dans les Prairies, avec la diminution des soutiens gouvernementaux, la fin des reports de paiements hypothécaires et les difficultés persistantes liées à l’endettement des consommateurs et le chômage.

Si un vaccin contre la COVID-19 devait être disponible dans la seconde moitié de 2021, le rapport suggère que les prix des maisons rebondiraient en 2022.

 

À suivre dans cette section

À la une

Commerce: Biden maintiendra la pression sur la Chine

23/10/2020 | François Normand

Les républicains ont une perception plus négative à l'égard de la Chine, mais elle progresse aussi chez les démocrates.

Une bulle technologique dans le S&P500? (la suite)

23/10/2020 | Ian Gascon

BLOGUE INTIVÉ. Les titres technologiques méritent-ils des évaluations aussi élevées?

Si ça semble trop beau pour être vrai…

23/10/2020 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Les rendements élevés viennent obligatoirement avec des risques élevés.