Les élus américains bloquent les primes chez Fannie Mae

Publié le 15/11/2011 à 16:17, mis à jour le 15/11/2011 à 17:28

Les élus américains bloquent les primes chez Fannie Mae

Publié le 15/11/2011 à 16:17, mis à jour le 15/11/2011 à 17:28

Par AFP

Des parlementaires des deux partis représentés au Congrès des États-Unis sont tombés d'accord mardi pour bloquer les primes auxquelles pourraient prétendre les cadres dirigeants des deux géants du financement de l'immobilier, Fannie Mae et Freddie Mac.

La commission des services financiers de la Chambre des représentants a indiqué que 52 de ses membres avaient voté en faveur d'une proposition de loi en ce sens, et 4 contre.

Le texte vise à "suspendre" ces primes et ramènerait la rémunération des dirigeants des deux groupes au niveau de celle des hauts fonctionnaires de l'État fédéral.

Il est né de la révélation dans la presse au début du mois des rémunérations variables chez les deux institutions financières: 12,8 millions de dollars au total en 2009 et 2010 pour les dix dirigeants à leur sommet.

Des parlementaires des deux bords avaient dénoncé l'injustice de ces rémunérations au vu des piètres résultats financiers de Fannie Mae et Freddie Mac, nationalisés en septembre 2008.

"C'est une grosse somme. Et quand on parle aux gens [...] qui ont des difficultés à payer leurs factures d'électricité, leurs traitements médicaux, à équilibrer leurs comptes en fin de mois, et qui voient ce genre de rémunérations, ils ont des raisons de manifester dans les rues", a dit mardi un sénateur démocrate, Jon Tester, au directeur général de l'agence de régulation des deux entreprises, Edward DeMarco.

Celui-ci a justifié ces niveaux de rémunérations par le risque de voir les meilleurs cadres de Fannie Mae et Freddie Mac fuir vers d'autres institutions financières. "Il ne faut pas s'attendre à ce que des baisses fortes et soudaines des salaires diminuent le coût pour les contribuables, mais plutôt à ce qu'elles les augmentent", a-t-il dit aux sénateurs.

Depuis septembre 2008, l'État fédéral a acheté au total 183,8 milliards de dollars d'actions préférentielles de "Fannie" et "Freddie" pour soutenir le marché des prêts immobiliers, qui lui ont rapporté 32,1 milliards de dollars de dividendes.


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

Soyez propriétaire et non locataire de votre succès

04/08/2020 | Nicolas Duvernois

BLOGUE INVITÉ. Que penser de la saga TikTok aux États-Unis? Est-ce un règlement de compte «écono-égo-politique»?

Énormes explosions au port de Beyrouth, 73 morts et 3 700 blessés

Mis à jour le 04/08/2020 | AFP

Deux énormes explosions ont provoqué mardi des scènes de dévastation au port de Beyrouth, capitale libanaise.

Lourde perte pour Disney, qui gonfle son nombre d'abonnés

04/08/2020 | AFP

Disney+, lancé en novembre dernier, a atteint les 57,5 millions d'abonnés fin juin.