Les constructeurs de résidences pour aînés savent que la barre est haute

Publié le 02/03/2010 à 15:43

Les constructeurs de résidences pour aînés savent que la barre est haute

Publié le 02/03/2010 à 15:43

Par Dominique Lemoine

Depuis 2000, l'offre de logements pour personnes âgées explose, tandis que le poids démographique des 65 à 75 ans diminue.

Résultat : les constructeurs doivent s'adapter. Les bâtiments et les services offerts sur le marché sont beaucoup plus intéressants qu'auparavant, croit Luc Maurice, président et fondateur du Groupe Maurice, entreprise fondée en 1998 qui se spécialise dans la construction et la gestion de résidences pour aînés.

L'abondance de l'offre permet aux gens de magasiner, et ils visitent quatre ou cinq endroits avant de choisir, " ce qu'ils ne faisaient pas il y a cinq ans ", dit-il.

Pour les attirer, les appartements devront être d'aussi bonne qualité, sinon meilleure, que les maisons qu'ils habitaient. " Ils ne se contenteront pas d'un appartement ordinaire ", résume l'entrepreneur, qui est à la tête de 12 complexes d'habitation totalisant 3 000 logements dont près de 533 unités se trouvent sous la bannière Signature, qui offre des services de soins et d'assistance.

Pour se sentir comme chez soi

Selon M. Maurice, la proximité des services autour des résidences et la qualité des espaces communs et des bâtiments, comme la fenestration et la climatisation par exemple, sont des éléments très recherchés par cette clientèle.

Dans cette optique, le Groupe Maurice a déjà doté un de ses projets d'un stationnement pour les auto-caravanes. " L'élément clé pour nous est que les gens se sentent chez eux, qu'ils puissent organiser des événements comme ils le faisaient chez eux ", explique M. Maurice.

Jacques Vincent, coprésident du groupe Prével, voit les choses du même oeil. " Les gens quittent une maison ou un endroit de qualité et leurs exigences ne sont pas vraiment satisfaites par les complexes pour retraités existants. Ils ne veulent pas d'un produit bas de gamme ", dit-il.

Prével exploite deux complexes pour personnes âgées et est en est train d'en construire un troisième. M. Vincent veut offrir des appartements et des maisons " de la qualité d'une propriété ", qui offrent des options comme des comptoirs de granit, des planchers de bois francs, l'air climatisé centralisé et des services de soins de santé.

" Du côté des appartements pour aînés autonomes, nous voulons créer une vie de copropriété, des complexes de qualité, du locatif de haut de gamme. Pour nous, ce ne sont pas des résidences à proprement parler ", dit-il.

Proposer le bon prix

Le Groupe Savoie, qui gère 5 000 logements répartis dans 13 résidences, a fait sa marque de commerce en misant sur des loyers abordables, services et repas compris. " Les gens sont de plus en plus informés et ils ont besoin de services à prix abordables ", dit Eddy Savoie, pdg.

Il explique que les aînés de 75 ans et plus ne sont généralement pas riches, puisque seule une minorité a bénéficié de bons salaires et de fonds de retraite durant leur vie active. Il ne croit pas que les baby-boomers auront beaucoup plus de moyens que leurs parents. " L'avoir de plusieurs d'entre eux a été réduit par la crise, dit-il. Ils ont gagné beaucoup d'argent, mais ils en ont dépensé beaucoup aussi. Ils aident leurs parents, leurs enfants habitent parfois encore chez eux, et ceux qui ont vraiment de l'argent ne viendront peut-être jamais en résidence. Ils préféreront embaucher une infirmière à domicile ", croit M. Savoie. D'où l'importance d'offrir des unités à prix abordables.

Par ailleurs, l'entreprise a érigé le premier centre d'hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) construit et géré en partenariat public-privé (PPP), à Saint-Lambert. Il sera prêt à recevoir ses premiers occupants en octobre 2010, dit M. Savoie, en précisant que son groupe est responsable du financement et de la construction, ainsi que de la prestation de service pour une durée de 25 ans. Le gouvernement fournira les 200 locataires pouvant être accueillis.


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

À la une

COVID-19: comment vivez-vous la crise?

Nous lançons un nouveau rendez-vous: une publication de vos témoignages.

Voici les 4 critères à remplir pour sortir de la crise!

CHRONIQUE. Il y a bel et bien un espoir de mettre fin à la COVID-19, même s'il semble encore loin...

Vers une réouverture des chantiers résidentiels avant le 4 mai?

07/04/2020 | Denis Lalonde

Et si les chantiers résidentiels à travers le Québec pouvaient rouvrir avant le début du mois de mai?