Ottawa entame le processus de ratification de l'ACEUM

Publié le 27/01/2020 à 16:48

Ottawa entame le processus de ratification de l'ACEUM

Publié le 27/01/2020 à 16:48

Par La Presse Canadienne
Yves François Blanchet

Les bloquistes continuent à critiquer l’entente et réclamer des changements. (Photo: Adrian Wyld)

Le processus de ratification du nouvel accord de libre-échange entre le Canada, les États-Unis et le Mexique (ACEUM) est maintenant entamé au Parlement canadien.

Les élus se prononceront dans un premier vote, mercredi.

Les bloquistes continuent à critiquer l’entente et réclamer des changements. Et à Justin Trudeau qui cite l’appui de François Legault à l’ACEUM, Yves-François Blanchet répond qu’il ne prend d’ordres de personne. 

Le chef bloquiste se dit guidé seulement par sa lecture de la réalité québécoise.

Le Bloc québécois proposera des « procédés » pour améliorer la protection de la gestion de l’offre et du secteur de l’aluminium, considérés par les bloquistes comme des victimes de ces négociations.

La vice-première ministre Chrystia Freeland qui a mené ces longues négociations avec Washington et Mexico a clairement laissé entendre lundi matin qu’il n’y avait plus de place pour des modifications au texte. Les États-Unis et le Mexique ont ratifié l’accord.

Le Parti conservateur n’a pas encore annoncé sa position, mais rappelle qu’il est, a priori, en faveur des accords de libre-échange. Les néo-démocrates qui n’ont pas non plus pris une décision officielle sont plus tièdes face à cette entente.

Le gouvernement libéral minoritaire a besoin de l’appui de l’un des partis d’opposition pour ratifier l’ACEUM.

 

À la une

Comment croître grâce à la dette?

Édition du 23 Septembre 2020 | Catherine Charron

BALADO. Toutes les dettes ne sont pas néfastes pour votre entreprise. Voici comment séparer le bon grain du mauvais:

Comment peut-on amadouer le crédit?

Édition du 23 Septembre 2020 | Catherine Charron

BALADO. La crise de la COVID-19 crée un stress financier important sur les entreprises.

Le plan d'affaires est-il essentiel au démarrage d'une entreprise?

Édition du 23 Septembre 2020 | Catherine Charron

BALADO. On ne «construit pas les pyramides sans avoir déjà construit un château de sable».