Ottawa entame le processus de ratification de l'ACEUM

Publié le 27/01/2020 à 16:48

Ottawa entame le processus de ratification de l'ACEUM

Publié le 27/01/2020 à 16:48

Par La Presse Canadienne
Yves François Blanchet

Les bloquistes continuent à critiquer l’entente et réclamer des changements. (Photo: Adrian Wyld)

Le processus de ratification du nouvel accord de libre-échange entre le Canada, les États-Unis et le Mexique (ACEUM) est maintenant entamé au Parlement canadien.

Les élus se prononceront dans un premier vote, mercredi.

Les bloquistes continuent à critiquer l’entente et réclamer des changements. Et à Justin Trudeau qui cite l’appui de François Legault à l’ACEUM, Yves-François Blanchet répond qu’il ne prend d’ordres de personne. 

Le chef bloquiste se dit guidé seulement par sa lecture de la réalité québécoise.

Le Bloc québécois proposera des « procédés » pour améliorer la protection de la gestion de l’offre et du secteur de l’aluminium, considérés par les bloquistes comme des victimes de ces négociations.

La vice-première ministre Chrystia Freeland qui a mené ces longues négociations avec Washington et Mexico a clairement laissé entendre lundi matin qu’il n’y avait plus de place pour des modifications au texte. Les États-Unis et le Mexique ont ratifié l’accord.

Le Parti conservateur n’a pas encore annoncé sa position, mais rappelle qu’il est, a priori, en faveur des accords de libre-échange. Les néo-démocrates qui n’ont pas non plus pris une décision officielle sont plus tièdes face à cette entente.

Le gouvernement libéral minoritaire a besoin de l’appui de l’un des partis d’opposition pour ratifier l’ACEUM.

 

À suivre dans cette section


image

Expérience

Jeudi 20 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 – Québec

Mercredi 18 mars


image

Expérience citoyen

Mercredi 01 avril


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

À la une

Train: une coalition d’entreprises demande à Ottawa de régler la crise

Une vingtaine de grandes entreprises dont ArcelorMittal, J.D. Irving et Maple Leaf pâtissent du blocage ferroviaire.

Plus d'un milliard de marchandises bloquées au Québec

17/02/2020 | François Normand

«Une grosse entreprise manufacturière canadienne devra bientôt ralentir ou fermer des chaînes de production.» - MEQ

Faites du sport pour être performant au boulot, dit Bijan Bolouri

10:24 | Karl Moore

BLOGUE INVITÉ. Bijan souhaite que ses clients connectent avec le moment présent tout en se mettant en forme.