Les remises d'Hydro-Québec seront de 35M$ plus élevées que prévu

Publié le 28/01/2020 à 09:36

Les remises d'Hydro-Québec seront de 35M$ plus élevées que prévu

Publié le 28/01/2020 à 09:36

Par La Presse Canadienne
La tour d'Hydro-Québec au centre-ville

(Photo: Roméo Mocafico)

Le ministre de l’Énergie et des Ressources Naturelles, Jonatan Julien, annonce mardi que le projet de loi 34 adopté le mois dernier à l’Assemblée nationale permettra des remises de 35 millions $ plus élevées que prévu aux clients d’Hydro-Québec.

Lors de son adoption, il avait été annoncé que le projet de loi 34 retournerait 500 millions $ aux clients, qu’il gèlerait les tarifs d’électricité en 2020 pour ensuite les arrimer à l’inflation dès 2021. Cette pièce législative a été la réponse du gouvernement Legault à l’enjeu des trop-perçus d’Hydro-Québec.

Le ministre Julien signale que le montant de la remise totalise désormais 535 millions $.

Il précise que la remise sera calculée en fonction de la consommation d’électricité et qu’elle sera appliquée sous forme de crédit sur les factures à venir. Les personnes qui ne sont plus clientes d’Hydro-Québec, mais qui étaient abonnées en 2018, en 2019 ou les deux années, recevront leur crédit sous forme de chèque.

L’adoption du projet de loi sous bâillon a suscité les protestations des partis d’opposition qui ont affirmé que la grande majorité des groupes venus témoigner en commission parlementaire avaient de sérieux doutes sur ses bienfaits pour les consommateurs.


image

Expérience

Jeudi 20 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 – Québec

Mercredi 18 mars


image

Expérience citoyen

Mercredi 01 avril


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

Sur le même sujet

À la une

Dollarama perd 4%, voici pourquoi

Il y a 21 minutes | Dominique Beauchamp

Les appels de la part de clients inquiets mettent un analyste sur deux pistes.

Bombardier recule en Bourse après la vente de sa division ferroviaire à Alstom

L’annonce d’une transaction avec Alstom marquait la fin du redressement de Bombardier entamé il y a cinq ans.

Train: une coalition d’entreprises demande à Ottawa de régler la crise

Une vingtaine de grandes entreprises dont ArcelorMittal, J.D. Irving et Maple Leaf pâtissent du blocage ferroviaire.