Un futur docteur en environnement chez les Cowboys Fringants

Publié le 10/08/2009 à 13:43

Un futur docteur en environnement chez les Cowboys Fringants

Publié le 10/08/2009 à 13:43

Par lesaffaires.com

Le bassiste du groupe québécois les Cowboys Fringants prépare un doctorat en en protection de l'environnement à l'Université de Montréal.

Agé de 29 ans, Jérôme Dupras est inscrit au doctorat au département de géographie. Il y étudie l'évaluation économique de la protection de l'environnement. «Ma recherche vise à donner une valeur aux améliorations environnementales apportées en milieu agricole, ce qui pourra servir à soutenir des politiques de subvention pour l'investissement écologique,» a-t-il signalé au journal Forum. Même en tournée, dit-il, «je fais mes lectures et j'envoie mes textes».

L'environnement est un des thèmes privilégiés de ce groupe, parmi les plus populaires du Québec et à l'énergie communicative. Le groupe aborde également, dans ses pièces, l'impact de la surconsommation, de la pauvreté, ainsi que l'apathie à l'égard de la politique et de l'indépendance du Québec.

Tournées carboneutres

Le groupe vit d'ailleurs selon ses principes, puisqu'il a mis sur pied la Fondation Cowboys Fringants qui finance la plantation d'arbres et la conservation des marécages afin compenser les émissions de carbone causées par les tournées de concerts.

A la suite de calculs effectués par la Chaire en Écoconseil de l'Université du Québec à Chicoutimi (UQAC), le groupe a estimé que 27 millions de kilomètres ont été parcourus par le public et le groupe entre 2004 à 2007, causant des émissions de 7,500 tonnes de gaz carbonique. C'est pourquoi le groupe a financé la plantation de 33,585 arbres pour cette période.

La formation verse 5% de son chiffre d'affaires à la protection de l'environnement, ce qui signifie que, pour chaque billet de spectacle vendu, un à deux dollars sont remis à la Fondation, de même que 0,25$ à 1$ pour chaque album vendu.

En outre, en partenariat avec l'UQAC, la Fondation a créé une bourse pour les études en environnement d'une valeur de 35,000$.

À la une

Pourquoi Taïwan est crucial pour votre entreprise

ANALYSE. Une guerre ou un blocus de l’île productrice de semi-conducteurs affecterait plusieurs entreprises au Canada.

Bourse: Wall Street termine en forte hausse, quatrième semaine de gains pour le Nasdaq

Mis à jour le 12/08/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto termine dans le vert.

À surveiller: Canadian Tire, Linamar et Disney

12/08/2022 | Catherine Charron

Que faire avec les titres de Canadian Tire, Linamar et Disney ? Voici quelques recommandations d’analystes.