Monique Leroux, votre pdg de l'année

Publié le 22/12/2011 à 08:24, mis à jour le 23/12/2011 à 11:56

Monique Leroux, votre pdg de l'année

Publié le 22/12/2011 à 08:24, mis à jour le 23/12/2011 à 11:56

Par Martin Jolicoeur

Photo: Gilles Delisle

Son année 2011 fut des plus mouvementées. Et, ce n’est propablement rien en comparaison à celle qui se profile.

De fait, en cette veille d’Année internationale des coopératives, la présidente et chef de la direction du Mouvement des caisses Desjardins, Monique Leroux, n’a pas fini de faire parler.

C’est néanmoins à elle, et nulle autre, que les lecteurs de LesAffaires.com ont décidé, par leur vote, de décerner le titre de pdg de l’année 2011, au terme de deux semaines de consultation électronique.

Ils ont fait leur choix parmi une brochette de pdg du Québec, triés sur le volet par la direction du journal, dont notamment Louis Vachon de la Banque Nationale, Stanley Ma du Groupe MTY, Michael Sabia de la Caisse de dépôt et placement du Québec, ou Sophie Brochu de Gaz Metro. L’an dernier, cet honneur était allé à Richard Lord, président et chef de la direction de Quincaillerie Richelieu.

Plus: Entrevue vidéo avec Monique Leroux sur Desjardins 

Plus: Desjardins en chiffres

Plus: Le classement des pdg de 2011

Un honneur que Monique Leroux accepte avec la plus grande humilité, réservant ses premières réflexions «au niveau de mobilisation, à l’engagement hors du commun» que les quelque 43 000 employés et 6 000 dirigeants élus de caisses auraient déployé au cours de la dernière année.

«On a réussi en 2011 à faire un fantastique travail d’équipe, qui nous a donné l'élan nécessaire pour nous permettre d’avancer sur plusieurs grands dossiers stratégiques», a observé Mme Leroux, hier après-midi, lors d’un bref entretien accordé dans son bureau du 39e étage de la Tour sud du Complexe Desjardins, à Montréal.

Une croissance pour les membres

Parmi ces dossiers ayant parsemé l’année 2011, notons l’acquisition de la canadienne Western Financial Group, l’entente de coopération avec la française Crédit Mutuel, et cette décision remarquée : celle de lancement encore à venir du plus ambitieux projet de capitalisation de son histoire. Une affaire d’un milliard de dollars qui lui permettra de solidifier sa situation financière, un objectif commandé par les accords de Bâle III, tout en contribuant à la poursuite de croissance.

À suivre dans cette section


image

DevOps

Mercredi 11 septembre


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Gestion de l’innovation

Mercredi 18 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Gestion de la formation

Jeudi 05 décembre


image

Sommet énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 28 janvier

Sur le même sujet

Vos données personnelles ne vous appartiennent déjà plus!

16/07/2019 | Nicolas Duvernois

BLOGUE INVITÉ. On s'insurge d'être à risque de fraude, mais on permet à des entreprises d'épier nos moindres gestes.

Desjardins: les renseignements vendus à l'étranger, selon le Journal de Montréal

Les renseignements de 2,9 millions de clients auraient été vendus à des groupes criminels étrangers, selon le JDM.

À la une

Hausse du prix des maisons dans une majorité de régions

BLOGUE. La MRC de la Matawinie se distingue, et on trouve de belles surprises au Saguenay.

L'Apple Watch va sauver des vies jusqu'au Canada

BLOGUE. Approuvés par Santé Canada, l’alerte d’arythmie cardiaque et l’ECG d’Apple débarquent au pays cette semaine.

Autre restructuration chez SNC-Lavalin, qui retire ses prévisions

Mis à jour à 11:57 | La Presse Canadienne

L’entreprise cessera aussi de soumissionner afin de décrocher des contrats à prix fixe.