Manifestations des professionnels de Revenu Québec

Publié le 10/10/2018 à 06:50

Manifestations des professionnels de Revenu Québec

Publié le 10/10/2018 à 06:50

Par La Presse Canadienne

Des professionnels à l'emploi de Revenu Québec manifesteront, mercredi midi, dans plusieurs villes du Québec, pour protester contre la lenteur des négociations pour renouveler leur convention collective.


Ces professionnels sont des analystes en procédés informatiques, des agents de gestion financière, des vérificateurs d'impôt, par exemple. Ils sont membres du Syndicat des professionnels du gouvernement du Québec, un grand syndicat indépendant des centrales.


Le contrat de travail des 4600 professionnels à l'emploi de Revenu Québec est échu depuis plus de trois ans et demi, soit depuis le 31 mars 2015. Et les négociations avaient même commencé avant.


Au cours d'une entrevue avec La Presse canadienne, mardi, le président du SPGQ, Richard Perron, a décrit des négociations qui avancent à pas de tortue. «Ça discute sur le normatif, sur les autres choses. Mais tant que le monétaire ne sera pas réglé, il n'y aura pas d'entente. Jamais une entente ne sera possible avec les chiffres qui sont sur la table présentement.»


M. Perron rapporte que lorsque Revenu Québec avait été transformé en agence, les employés avaient été incités à rester à l'agence — même s'ils perdaient ainsi leur mobilité dans la fonction publique — en se faisant dire que l'employeur pourrait désormais mieux les traiter, puisqu'il ne dépendrait plus de la fonction publique.


Or, cela ne s'est pas concrétisé, soutient M. Perron. «Il nous dit maintenant que non, il a les mains liées et c'est le Conseil du trésor qui a les cordons de la bourse dans les mains et qu'il ne peut rien faire.»


Il affirme que les augmentations offertes à ses membres de Revenu Québec résulteraient même en des augmentations moindres que celles qui ont été offertes à la fonction publique, à cause d'un calcul basé sur la masse salariale — la masse salariale de Revenu Québec n'étant plus la même que la masse salariale de la fonction publique.


Ces professionnels exprimeront donc leur mécontentement en manifestant, de 12h15 à 12h45, devant les bureaux de Revenu Québec à Montréal, Laval, Longueuil, Brossard, Québec, Gatineau, Trois-Rivières, Sherbrooke, Rimouski, Saguenay et Rouyn-Noranda.


De son côté, Revenu Québec a fait savoir que son «objectif premier est, encore et toujours, de parvenir à conclure une entente négociée avec ses employés» pour renouveler la convention collective. «Nous demeurons confiants d'y parvenir. Les négociations avec le SPGQ se poursuivent en ce sens», a-t-on ajouté.


De même, un autre débrayage de deux jours de ces professionnels est prévu à compter de vendredi soir prochain, à moins de progrès notables d'ici là.


Le syndicat a expliqué qu'il choisit cette période, le week-end, parce que cela n'affecte pas la population, mais l'employeur. Il indique que c'est durant le week-end que se fait la mise à jour du système informatique. De plus, c'est souvent durant le week-end que se font des vérifications de Revenu Québec dans les bars et les restaurants.


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

À la une

Défi Start-up 7: pourquoi intégrer un espace de co-travail?

ENTREVUE. Pourquoi les entrepreneurs devraient-ils considérer l'option d'intégrer un espace de co-travail?

Lyft entame sa tournée de promotion de son entrée en Bourse

11:26 | AFP

Cette tournée doit lui permettre de se présenter sous son meilleur jour et vendre 30,77 millions d’actions.

À surveiller: Air Canada, Amgen et WSP Global

09:12 | Jean Gagnon

Voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.