Le taux de chômage fait un léger bond au Canada

Publié le 07/09/2018 à 09:13, mis à jour le 07/09/2018 à 09:52

Le taux de chômage fait un léger bond au Canada

Publié le 07/09/2018 à 09:13, mis à jour le 07/09/2018 à 09:52

[Photo: 123rf]

Le taux de chômage a augmenté de 0,2 point de pourcentage pour atteindre 6 % en août, a fait savoir vendredi Statistique Canada.

L'emploi a diminué de 52 000 en août, a ajouté l'agence fédérale. L’emploi à temps partiel a connu une baisse de 92 000, tandis que l’emploi à temps plein a progressé légèrement.

Par rapport à 12 mois plus tôt, l’emploi a connu une hausse de 172 000 ou de 0,9 pour cent.

Au Québec, l’emploi a été pratiquement inchangé et le taux de chômage s’est maintenu à 5,6 %. Par rapport à 12 mois plus tôt, l’emploi a peu varié, les baisses dans le travail à temps partiel ayant contrebalancé les hausses dans le travail à temps plein.

L’emploi a diminué en Ontario et il a augmenté en Alberta et au Manitoba. Dans les autres provinces, il a peu varié.

En août, l’emploi a diminué dans les services professionnels, scientifiques et techniques, dans le commerce de gros et de détail, ainsi que dans la construction. Parallèlement, l’emploi a augmenté dans le secteur des services aux entreprises, des services relatifs aux bâtiments et des autres services de soutien

« La baisse globale de l’emploi est principalement attribuable aux personnes de 55 ans et plus » avec une perte de 22 000 postes, a souligné l’institut d’Ottawa.

Les analystes ne s’attendaient à aucune création d’emploi et à un taux de chômage en hausse de 0,1 point, à 5,9 %.

Les précédents chiffres de l’emploi « étaient artificiellement élevés, sur une base annuelle, en raison de chiffres incroyablement bas en 2017, et reviennent maintenant à la normale », a observé Avery Shenfeld de la Banque CIBC.

Au cours du mois d’août, des pertes d’emplois ont été enregistrées « dans le commerce de gros et de détail, ainsi que dans la construction », a noté Statistique Canada.

A l’inverse, « le secteur des services aux entreprises, des services relatifs aux bâtiments et des autres services de soutien » ont connu des créations nettes de postes.

Le taux de chômage est reparti à la hausse en Ontario, province la plus prospère et la plus peuplée, avec 5,7 % contre 5,4 % un mois plus tôt.

L’emploi a augmenté en Alberta et au Manitoba et « dans les autres provinces, il a peu varié », a noté l’institut d’Ottawa.

Dans ce contexte, « les raisons sont nombreuses pour que la Banque du Canada garde son approche progressive pour remonter ses taux directeurs », a estimé M. Shenfeld de CIBC.

L’institut d’émission a maintenu mercredi son principal taux à 1,50 %, après l’avoir relevé d’un quart de point en juillet, tout en laissant entendre qu’une nouvelle hausse serait probable avant la fin de l’année.

« Nous nous en tenons donc à notre prévision d’une nouvelle hausse cette année (en octobre), en présumant qu’un accord sera trouvé sur l’ALÉNA », l’accord de libre-échange nord-américain que Washington et Ottawa tentent actuellement de moderniser, a relevé l’économiste de CIBC.

 

.

À la une

Commerce en Asie: ne misons pas tout sur la Chine

ANALYSE - Exporter, c’est un peu comme investir à la Bourse : il ne faut pas tout mettre ses œufs dans le même panier.

Michel Letellier, ancré dans la collectivité

Édition du 07 Décembre 2019 | François Normand

PDG DE L’ANNÉE – MOYENNE ENTREPRISE. Michel Letellier est assez unique au Québec.

Voici de quoi sont faits les PDG de l'année «Les Affaires»

04/12/2019 | Catherine Charron

BALADO. Prenez des notes. Qui sait, ça pourrait être vous l'an prochain...