Laval: 30M$ de Québec et d'Ottawa pour le transport en commun

Publié le 08/08/2017 à 12:06

Laval: 30M$ de Québec et d'Ottawa pour le transport en commun

Publié le 08/08/2017 à 12:06

Par La Presse Canadienne

Les gouvernements du Canada et du Québec ont annoncé, mardi, un investissement de plus de 30,4 millions $ dans la Société de transport de Laval(STL).

Cette somme permettra de financer une trentaine de projets visant entre autres l'amélioration des déplacements et la réduction de la pollution atmosphérique.

Parmi ces projets figurent l'acquisition d'une flotte d'autobus hybrides et de bornes de recharge, de même que la construction, la réfection et l'agrandissement de garages.

Ottawa injecte plus de 16,9 millions $ et le gouvernement du Québec, plus de 13,5 millions $. La STL complétera le financement.

Cette annonce a été faite à l'occasion d'un point de presse, mardi, en présence du secrétaire parlementaire du ministre fédéral de l'Infrastructure et des Collectivités, Marc Miller, et du ministre québécois des Transports, Laurent Lessard.

La ministre provinciale responsable de la région de Laval, Francine Charbonneau, était également sur place.

Par communiqué, elle a avancé que ces fonds permettront notamment d'améliorer la fluidité des déplacements et la qualité de l'air.

«Ces options écoresponsables à l'automobile feront de Laval un endroit convoité par les familles et les travailleurs recherchant un mode de vie moderne, durable et sécuritaire», a-t-elle déclaré.


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

Bourse: Wall Street plus optimiste sur le front sanitaire

Mis à jour le 10/07/2020 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Cette semaine, le Dow Jones est monté de 0,96 %, le Nasdaq de 4,02 % et le S&P 500 de 1,76%.

L'affaire Trudeau-WE Charity: on ne lésine pas avec l'éthique

10/07/2020 | Jean-Paul Gagné

Une apparence de conflits peut en effet être aussi dommageable pour sa réputation qu’un véritable conflit d’intérêts.

Se former à l'ère du «nouveau normal»

Édition du 17 Juin 2020 | Philippe Jean Poirier

FORMATION. Les entreprises ont tout intérêt à profiter de la timide reprise de leurs ...