L'électricité pour des dizaines de milliers de gens, d'autres doivent patienter

Publié le 10/04/2019 à 09:14, mis à jour le 10/04/2019 à 16:09

L'électricité pour des dizaines de milliers de gens, d'autres doivent patienter

Publié le 10/04/2019 à 09:14, mis à jour le 10/04/2019 à 16:09

Par La Presse Canadienne
Du verglas recouvrant un poteau et des fils électriques.

(Photo: 123rf.com)

Quelque 85 000 abonnés étaient toujours privés de courant mercredi après-midi, principalement dans les régions de Laurentides-Lanaudière et Laval. Il s’agit tout de même d’une nette amélioration par rapport aux petites heures du matin où ce nombre dépassait les 106 000 clients.


Plusieurs des abonnés privés de courant devront d’ailleurs se résigner à une troisième nuit sans électricité, puisque la société d’État est aux prises avec d’innombrables micro-pannes, le verglas privant de service des clients individuels dans de nombreux cas plutôt que de grandes zones de plusieurs abonnés qui peuvent être rebranchés avec une seule intervention.


Fort heureusement, les conditions météorologiques se sont améliorées et les équipes d’Hydro-Québec peuvent concentrer leurs efforts sur les zones les plus sinistrées.


Lanaudière comptait près de 30 000 sinistrés, en milieu d’après-midi mercredi, tout comme les Laurentides. À Laval, près de 20 000 clients étaient privés de service.


Ailleurs au Québec, les régions de Montréal et de l’Outaouais suivaient avec quelque 3000 clients sans électricité chacune.


La ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, s'attendait en matinée à des rétablissements de courant de plus en plus rapides dans les secteurs qui sont privés d'électricité depuis lundi dans la couronne nord de l'île de Montréal.


Les conditions météorologiques se sont améliorées et les équipes d'Hydro-Québec sont mieux en mesure de concentrer leurs efforts sur les zones les plus sinistrées. Mme Guilbault confirme toutefois que certains clients de la société d'État pourraient devoir patienter jusqu'à jeudi avant d'être alimentés en électricité, surtout s'ils demeurent dans des secteurs plus éloignés et si les précipitations ont causé des conditions qui nuisent à l'accès des équipes de rétablissement. 


Lors d'une brève conférence de presse tenue mercredi matin à Québec, la ministre Guilbault a rappelé aux personnes qui habitent dans les régions privées d'électricité que 14 centres d'hébergement ont été aménagés; elle les invite à les fréquenter si elles en ressentent le besoin, plutôt que de tenter de chauffer leur résidence avec des moyens les plaçant à risque.


Des échanges d'informations ont été réalisés au cours des dernières heures entre la ministre de la Sécurité publique et les maires de Laval et de Mirabel, Marc Demers et Jean Bouchard, deux villes qui figurent parmi les plus affectées par cette crise du verglas. Pour sa part, le premier ministre François Legault a obtenu une mise à jour de la situation des pannes en s'entretenant avec le président-directeur général d'Hydro-Québec, Éric Martel. 


Sylvain Gariépy, chef de division du Service de sécurité incendie de Laval, déplore que dans la nuit de mercredi, dix personnes aient dû être transportées à l'hôpital pour recevoir des soins pour une intoxication au monoxyde de carbone. Ces personnes ont été rendues malades par les émanations toxiques provoquées par des appareils chauffés par du charbon de bois ayant été utilisés à l'intérieur de résidences.


La nuit précédente, une famille de quatre personnes du quartier Vimont avait été traitée pour la même raison. 


M. Gariépy signale aussi que depuis 48 heures, 17 incendies ont éclaté en raison d'un usage négligent de chandelles ou de surchauffes causées par une trop grande proximité d'une génératrice avec le bâtiment. Le chef de division rappelle qu'une distance d'au moins trois mètres doit séparer une génératrice de la maison qu'elle alimente.


Écoles fermées


En début de soirée, mardi, la Commission scolaire de Laval (CSDL) a indiqué que ses écoles primaires et secondaires demeureront fermées mercredi par mesure de sécurité.


La CSDL a précisé dans un communiqué qu'il n'y aura pas de transport scolaire et que les services de garde seront aussi fermés.


Les centres d'éducation des adultes n'offriront pas de cours durant au moins la journée, mais ils pourraient reprendre en soirée. Quant aux centres de formation professionnelle, certains seront ouverts.


La Commission scolaire des Affluents, dans la région de Lanaudière, a aussi indiqué que les écoles et les services de garde seraient fermés mercredi.


Plusieurs sorties de route


Les chaussées enneigées et la poudrerie ont contribué à plusieurs sorties de route, mardi, mais heureusement, personne n'a été blessé gravement, a indiqué Louis-Philippe Bibeau, de la Sûreté du Québec (SQ).


Sur l'autoroute 30 Ouest, à la hauteur de Saint-Constant, neuf véhicules ont été impliqués dans un carambolage - deux semi-remorques, une bétonnière et six automobiles. Six personnes ont été transportées à l'hôpital pour des blessures «somme toute mineures», a affirmé M. Bibeau.


Consignes des autorités 


Mardi après-midi, le premier ministre François Legault a rappelé que ce sont les municipalités qui sont responsables de trouver de l'hébergement aux personnes qui en ont besoin. 


M. Legault estime par ailleurs qu'Hydro-Québec était prête à affronter les conditions météorologiques de cette semaine.


Selon Environnement Canada, de belles journées sont à venir cette semaine, même si les températures demeureront froides. Il y aura donc du soleil sur le Québec, mais pas de chaleur, mercredi et jeudi.


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

À la une

Le taux directeur demeure inchangé à 1,75%

Mis à jour il y a 34 minutes | La Presse Canadienne

Sa révision à la baisse de la croissance fait suite au brusque ralentissement de l’économie canadienne à la fin de 2018.

À surveiller: CP, TFI et Stryker

Que faire avec les titres de CP, TFI et Stryker?

10 choses à savoir mercredi

La CIA sur Instagram, la viande végétale de Beyond Meat chez IGA, une exposition pour comparer les pollutions urbaines.