Groupe Sportscene : la semaine des quatre jeudis pour contrer le lockout

Publié le 21/09/2012 à 11:17

Groupe Sportscene : la semaine des quatre jeudis pour contrer le lockout

Publié le 21/09/2012 à 11:17

Par Mathieu Lavallée

La facade de la Cage aux sports du Centre Bell à Montréal. [Photo : Mathieu Lavallée, LesAffaires.com]

Le Groupe Sportscene, qui exploite la chaîne de restos-bar La Cage aux sports, est confiant de pouvoir résister sans trop de mal au lockout décrété dans la Ligue nationale de hockey.

D’une part, l’entreprise va intensifier ses efforts marketing cet automne. Déjà, l’initiative de la « semaine des quatre jeudis » est en place. Mais surtout, leur président Jean Bédard pense que le conflit entre les propriétaires des équipes et les joueurs ne durera pas. Il s’attend à une mise au jeu après la période des Fêtes.

En attendant, l’entreprise a prévu plus de publicité pour les prochains mois. La Cage aux sports a lancé cette semaine une promotion sur les ailes de poulet Buffalo, qui seront vendues à 35 cents l’unité tous les jeudis jusqu’au 21 octobre. Sportscene a aussi instauré la « semaine des quatre jeudis », étendant son offre qui a débuté hier (20 septembre) jusqu’au dimanche 23 septembre pour les membres du Club Cage. D’autres saveurs d’ailes seront écoulées par contre à 49 cents l’unité.

Un lockout différent de celui de 2004

« Cette fois, ils ne négocient pas sur le concept même de partage des revenus, c’est surtout une question de pourcentage qui est en cause », a raconté à LesAffaires.com celui qui a vécu le dernier conflit en 2004, pendant lequel Sportscene « s’en était bien tiré ».

PLUS : Bauer passe à l'offensive malgré le lock-out de la LNH

À suivre dans cette section


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre

À la une

Bourse: la Nasdaq à un sommet, le Dow prend une pause

Mis à jour le 01/07/2020 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Les acteurs du marché ont appris que 2,4 M d’emplois privés ont été créés en juin aux États-Unis.

Titres en action: Tesla, General Motors

Mis à jour le 01/07/2020 | AFP

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Entrée en vigueur de l'ACEUM sous haute tension

01/07/2020 | AFP

La version finale du traité avait été ratifiée fin 2019 après de nombreux amendements sous l’impulsion des démocrates.