Gérer la diversité sans accentuer les différences


Édition du 24 Mai 2014

Chez INSUM, une firme spécialisée dans le développement d'applications dans les TIC, la moitié des 32 employés à Montréal sont des immigrés. Pour mieux les intégrer, l'entreprise vient de mettre en place un club social dont elle finance en ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Programmes d'aide: les PME réclament plus d'informations

Ottawa n'a pas communiqué les règles d'admissibilité aux subventions d'urgence qui entrent en vigueur dans 2 semaines.

Les dédommagements aux victimes de Phénix seront versés en mars, moins l'impôt

À cause des erreurs, depuis 5 ans, des employés fédéraux ont été trop payés ou pas assez, et parfois même pas du tout.

À la une

Québec scellera bientôt le sort de Lithium Amérique du Nord

16/04/2021 | François Normand

ANALYSE - Trois entreprises seraient encore dans la course pour acheter la minière: une québécoise et deux étrangères.

Entrepreneuriat: le «trou noir» afflige le Québec

16/04/2021 | Emmanuel Martinez

La pérennité des nouvelles entreprises est faible dans la province, démontre une étude de l’UQTR.

La devise des entrepreneurs québécois: «Je veux changer le monde»

16/04/2021 | Emmanuel Martinez

Contrairement à ceux de l'étranger, les entrepreneurs québécois veulent «changer le monde», selon une étude de l'UQTR.