Fusillade à Ottawa: la défense aérienne américano-canadienne en alerte

Publié le 22/10/2014 à 12:59

Fusillade à Ottawa: la défense aérienne américano-canadienne en alerte

Publié le 22/10/2014 à 12:59

Par AFP

(Photo: NORAD)

La défense aérienne américano-canadienne (Norad) a été placée en état d'alerte pour «être à même de répondre rapidement» à tout incident aérien qui pourrait être lié à la fusillade survenue  au Parlement d'Ottawa mercredi matin, a annoncé à l'AFP un responsable du Pentagone.


Dans la matinée, la police canadienne a abattu un tireur au Parlement à Ottawa et recherchait toujours jusqu'à deux autres individus armés, après qu'un agent de sécurité posté à l'extérieur a été grièvement touché.


À lire également: Bourse: Toronto recule à la mi-séance, après l'attentat à Ottawa; Au moins deux blessés et un tireur abattu au Parlement 


En début d'après-midi, la police traquait de un à trois individus, dont l'un se trouve «probablement» sur le toit du bâtiment.


«Un homme est entré dans le Parlement en courant. Il était poursuivi par des policiers armés de fusils qui criaient à tout le monde de se mettre à couvert», a déclaré à l'AFP Marc-André Viau, un employé du Parlement qui a dénombré «une vingtaine de coups de feu automatiques» tirés dans l'enceinte.


Un caméraman de Radio-Canada a pour sa part dénombré une cinquantaine de coups de feu dans le Parlement.


Une vidéo tournée par un journaliste du Globe and Mail a capturé un intense échange de coups de feu à l'intérieur du bâtiment, où les détonations résonnaient dans les vastes halls.


Les médias locaux évoquaient «deux hommes portant des fusils de chasse», mais la police n'a pas encore communiqué sur ces événements.


Outre le tireur abattu, un autre assaillant semblait s'être retranché sur le toit, ont encore précisé les autorités qui ont demandé à la population de «rester à l'écart des fenêtres ou du dessus des toits du centre-ville d'Ottawa».


Dans le même temps, un soldat montant la garde à l'extérieur, devant un Monument aux morts, a été gravement blessé par balles. Des ambulanciers pratiquaient un massage cardiaque, a constaté un journaliste de l'AFP.


Des commandos de la police lourdement armés ont été rapidement déployés autour du bureau du Premier ministre canadien Stephen Harper et du Parlement fédéral, qui a été bouclé.


Stephen Harper a été évacué du quartier du Parlement et «est sauf», a indiqué son porte-parole Jason MacDonald sur Twitter. Les autorités canadiennes avaient relevé mardi d'un cran le niveau d'alerte terroriste, de bas à moyen.


Cette décision intervenait après qu'un jeune Québécois de 25 ans eut fauché mortellement lundi un militaire en tenue avant d'être abattu par la police, dans un geste qualifié d'acte terroriste par le gouvernement canadien.


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

À la une

La lutte contre le gaspillage alimentaire continue

Édition du 06 Avril 2019 | Jean-François Venne

AGRI-AGRO. L'industrie alimentaire cherche à s'adapter aux nouvelles exigences des consommateurs, de plus en plus...

Le taux directeur demeure inchangé à 1,75%

Mis à jour à 11:25 | La Presse Canadienne

Sa révision à la baisse de la croissance fait suite au brusque ralentissement de l’économie canadienne à la fin de 2018.

À surveiller: CP, TFI et Stryker

Que faire avec les titres de CP, TFI et Stryker?