É-U: l'inflation stable en mai, à 6,3% sur un an, les dépenses des ménages ralentissent

Publié le 30/06/2022 à 09:07, mis à jour le 30/06/2022 à 09:10

É-U: l'inflation stable en mai, à 6,3% sur un an, les dépenses des ménages ralentissent

Publié le 30/06/2022 à 09:07, mis à jour le 30/06/2022 à 09:10

Par AFP

L'évolution des dépenses des ménages a, quant à elle, ralenti à +0,2% contre 0,6% en avril (révisé à la baisse de 0,3 point). (Photo: Eduardo Soares pour Unsplash)

Washington — L’inflation s'est maintenue à un niveau élevé en mai, à 6,3% sur un an, et les dépenses des ménages ont ralenti, selon l'indice PCE, l'un des principaux indicateurs de l'inflation, publié jeudi par le département du Commerce, et privilégié par la Fed.

Sur le mois, les prix ont en revanche accéléré à 0,6% contre 0,2% en avril. Le taux est toutefois légèrement inférieur aux prévisions des analystes (0,7%).

L'autre indicateur d'inflation, l'indice CPI, publié par le département du Travail et utilisé notamment pour le calcul des retraites, a fait état d'une progression des prix de 8,6% en mai sur un an.

L'évolution des dépenses des ménages a, quant à elle, ralenti à +0,2% contre 0,6% en avril (révisé à la baisse de 0,3 point), les consommateurs étant pénalisés par la poussée inflationniste et une hausse des revenus inchangée par rapport au mois précédent (+0,5%, révisé à la hausse de 0,1 point).

Si le ralentissement des dépenses des ménages venait à se poursuivre en juin, cela pourrait peser sur le produit intérieur brut du deuxième trimestre alors que la consommation est le principal moteur de l'économie américaine.

Au premier trimestre déjà, le produit intérieur brut (PIB) des États-Unis s'est contracté un peu plus que ce qui avait été initialement annoncé, reculant de 1,6% en rythme annualisé, en raison notamment d'une révision à la baisse des dépenses de consommation personnelles.

Sur le même sujet

La consommation se maintient aux États-Unis, profite de la baisse des prix de l'essence

Mis à jour le 17/08/2022 | AFP

La baisse des prix de l'essence a permis aux consommateurs américains d'acheter d'autres produits.

Inflation: les produits les plus touchés par la hausse des prix

Mis à jour le 16/08/2022 | La Presse Canadienne

Voici un aperçu de l’augmentation de certains prix entre juillet 2021 et juillet 2022 à l’épicerie.

À la une

Les vendredis au bureau sont-ils morts?

Il y a 6 minutes | Olivier Schmouker

MAUDITE JOB! «J'aimerais télétravailler les vendredis. Mais j'ai peur que les patrons prennent ça pour un caprice.»

Quand la semaine de 4 jours tourne au vinaigre

18/08/2022 | Catherine Charron

RHÉVEIL-MATIN. À l'issue de son projet pilote, cette entreprise n'a eu d'autre choix que d'y mettre un terme.

La tension monte entre les moins de 40 ans et leur employeur

17/08/2022 | Catherine Charron

RHÉVEIL-MATIN. Et ce n'est pas anodin, selon Santé Mieux-être Lifeworks.