La hausse annuelle des tarifs d’électricité entre en vigueur lundi au Québec

Publié le 01/04/2024 à 11:22

La hausse annuelle des tarifs d’électricité entre en vigueur lundi au Québec

Publié le 01/04/2024 à 11:22

Par La Presse Canadienne

En février 2023, l’Assemblée nationale a adopté le projet de loi 2, qui a plafonné le taux d’indexation des prix des tarifs domestiques de distribution d’Hydro−Québec à 3%. (Photo: La Presse Canadienne)

La hausse annuelle des tarifs d’électricité, plafonnée à 3% dans le résidentiel, est entrée en vigueur lundi au Québec. 

Selon Hydro−Québec, cette indexation annuelle fait en sorte que la facture mensuelle d’électricité augmentera de 2,35 $ pour un logement de cinq pièces et demie, de 4,39 $ pour une maison de 111 mètres carrés, de 5,82 $ pour une maison de 158 mètres carrés et de 7,17 $ pour une grande maison de 207 mètres carrés.

En février 2023, l’Assemblée nationale a adopté le projet de loi 2, qui a plafonné le taux d’indexation des prix des tarifs domestiques de distribution d’Hydro−Québec à 3%.

Les tarifs de la clientèle d’affaires augmentent quant à eux de 5,1%. Cette hausse correspond à la variation de l’Indice des prix à la consommation au Québec entre le 30 septembre 2022 et le 30 septembre 2023, a précisé la société d’État.

En réaction, la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante a une fois de plus déploré que la hausse des tarifs pour les petites et moyennes entreprises (PME) n’ait pas été plafonnée comme celle des tarifs résidentiels.

Selon son vice−président pour le Québec, François Vincent, «l’augmentation des tarifs d’électricité risque de fragiliser de nombreuses entreprises».

«Les PME sont déjà bien affaiblies par la pénurie de main−d’œuvre, la hausse des coûts et la dette pandémique qu’elles ont accumulée. Ce n’est pas pour rien qu’on assiste à une augmentation du nombre de fermetures d’entreprises. Et que fait le gouvernement du Québec? Il pige davantage dans les poches des petites et moyennes entreprises, dont plusieurs luttent pour joindre les deux bouts à chaque fin de mois», a-t-il dénoncé.

L’ajustement de 5,1% s’applique à tous les tarifs d’affaires, sauf le tarif industriel de grande puissance, qui augmente plutôt de 3,3%.

L’an dernier, les tarifs d’affaires d’Hydro−Québec avaient augmenté de 6,5%.

 

Sur le même sujet

Vous avez encore le temps d’accumuler de l’argent pour vos vacances

13/06/2024 | Charles Poulin

IL ÉTAIT UNE FOIS... VOS FINANCES. Une équation plutôt simple pour financer vos vacances.

Économisez-vous sur votre assurance?

06/06/2024 | Charles Poulin

IL ÉTAIT UNE FOIS... VOS FINANCES. 38% des gens consacrent du temps pour économiser sur leur facture d'assurances.

À la une

Nos exportations à risque en France malgré l'AECG

14/06/2024 | François Normand

ANALYSE. Les droites radicale et populiste minent l’économie et le niveau de vie des pays, selon des études empiriques.

Banque du Canada: jusqu'à cinq baisses de taux d'ici juin 2025

14/06/2024 | Denis Lalonde

BALADO. Les données américaines sur l’inflation pourraient conforter la Banque du Canada dans ses baisses de taux.

Bourse: Wall Street termine en ordre dispersé, mais le Nasdaq enchaîne un 5ème record d'affilée

Mis à jour le 14/06/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a terminé dans le rouge.