Dominique Anglade et Bruny Surin au tableau d'honneur

Publié le 22/10/2013 à 11:30, mis à jour le 23/10/2013 à 13:57

Dominique Anglade et Bruny Surin au tableau d'honneur

Publié le 22/10/2013 à 11:30, mis à jour le 23/10/2013 à 13:57

Par René Vézina

Les membres du Conseil d'administration de la Jeune chambre de commerce haïtienne. Photo: Jack Lafortune

La Jeune Chambre de commerce haïtienne (JCCH) en est à sa dixième année d’existence, et pour célébrer dignement l’occasion, elle a tenu samedi un grand Gala au cours duquel ont été honorées des personnalités marquantes de la communauté.

Bruny Surin, toujours détenteur du record canadien d’athlétisme sur la distance de 100 mètres, et Dominique Anglade, maintenant PDG de Montréal International, ont reçu conjointement le Prix Toussaint-Louverdure pour leur participation exceptionnelle au développement et au rayonnement de la communauté haïtienne.

Sept autres lauréats ont été couronnés par la JCCH. Steve Noël, président de Commandare Cloud it, a été désigné l’entrepreneur de la décennie. On a également récompensé des gens qui se sont illustrés dans l’ensemble des secteurs d’activité, autant dans le sport, la politique que dans l’engagement social.

Le consul général d’Haïti à Montréal, Monsieur Justin Viard, était lui aussi sur place et il en a profité pour saluer les «chemins de la réussite» que présentent ainsi les lauréats, qui font figure de modèles pour les plus jeunes. Il a en même fait valoir l’importance de l’attachement à leur pays d’origine, allié à leur contribution précieuse à la société québécoise.

L’événement s’est déroulé devant quelque 200 personnes, parmi lesquelles se trouvaient notamment des candidat(e)s à la mairie de Montréal, de même que des représentants de tous les milieux socioéconomiques de la métropole.

 

 

 

À la une

L'indemnité de départ de l'ex-patron de Bombardier mal reçue par une firme

Glass Lewis « remet en question » les « indemnités substantielles » octroyées à Alain Bellemare.

Repousser les limites

BLOGUE INVITÉ. La pandémie a été un laboratoire d’expérimentation exceptionnel pour plusieurs entreprises.

Projet de loi 61: accélérer des projets d'infrastructures

Des projets pourraient bénéficier de « mesures d’accélération », telles que des « procédures d’expropriation allégées».