Étude: Des lacunes persistent dans l'analyse des données et l'intelligence artificielle

Offert par Les Affaires


Édition du 23 Février 2019

Étude: Des lacunes persistent dans l'analyse des données et l'intelligence artificielle

Offert par Les Affaires


Édition du 23 Février 2019

Par Marie-Pier Frappier

[Photo : 123RF]

L'enquête de PwC auprès des chefs de direction s'est intéressée cette année, entre autres, à l'analytique des données et l'intelligence artificielle (IA). Selon les réponses obtenues auprès des 58 chefs de direction au Canada, «les entreprises qui comblent leurs lacunes en matière de données et de compétences, tout en tirant parti de l'IA, obtiendront un avantage concurrentiel indéniable.» Environ 84 % d'entre eux estiment que l'IA transformera fondamentalement leur entreprise au cours des cinq prochaines années. Selon PwC, «l'explosion des mégadonnées est en train de révolutionner le monde des affaires, mais les chefs de direction canadiens n'arrivent pas à suivre le rythme». Près de 30 % déclarent que les données dont ils disposent sur les consommateurs actuellement sont inadéquates, et qu'ils et elles ratent ainsi des occasions de croissance. PwC ne fait pas que pointer les problèmes, il propose aussi des manières de s'en sortir dans son rapport : «Il ne suffit pas de compiler des données. Il faut les transformer en analyses pouvant améliorer l'expérience client. Par exemple, un robot conversationnel peut fournir des services 24 h par jour et révéler des obstacles qui empêchent les consommateurs de conclure un achat.»

À la une

Bourse: New York et Toronto repartent en baisse

Mis à jour à 17:07 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. C’est la troisième séance de pertes de la semaine pour les quatre principaux indices.

Titres en action: American Airlines, Nestlé, Renault, Credit Suisse

Mis à jour à 08:07 | AFP

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Port de Montréal: les employeurs maritimes modifient les horaires des débardeurs

Mis à jour à 17:04 | La Presse Canadienne

L’AEM fait valoir que le travail doit se faire, qu’il s’agisse de déplacer des conteneurs ou de décharger des navires.