COVID-19: Postes Canada livre plus de colis et perd plus d'argent

Publié le 25/05/2020 à 11:43

COVID-19: Postes Canada livre plus de colis et perd plus d'argent

Publié le 25/05/2020 à 11:43

Par Olivier Schmouker

Un impact direct de la COVID-19... (Photo: Jasper Garratt/Unsplash)

Postes Canada a enregistré une perte avant impôt de 66 M$ au premier trimestre de 2020, en raison surtout de la forte hausse des coûts liés à son secteur Colis. Les baisses continues des secteurs Courrier transactionnel et Marketing direct ont également contribué à cette perte.

Un facteur explique à lui seul tous ces résultats : la pandémie de COVID-19.

Ainsi, les revenus de Postes Canada se sont chiffrés à près de 1,7 G$ au premier trimestre, soit une augmentation de 7 M$ (+2,1%) par rapport au premier trimestre de 2019. Mais de leur côté, les frais d'exploitation de la Société ont crû de 93 M$ (+7,3%).

L'augmentation des coûts est principalement attribuable à «la hausse des charges liées à la main-d'œuvre et des charges au titre des avantages sociaux», ainsi qu'à «l'augmentation des coûts de levée, de traitement et de livraison découlant de la croissance du secteur Colis», indique la direction de Postes Canada par voie de communiqué, en notant «une hausse de 4 millions d'articles (+6,1%) au premier trimestre». Comparativement aux lettres, traiter et livrer des colis coûte plus cher, «car il faut plus de technologie, d'espace de traitement et de temps d'interaction avec les clients».

Le secteur Courrier transactionnel est, lui, composé principalement de lettres, de factures et de relevés. Pour le premier trimestre de 2020, les volumes du secteur Courrier transactionnel ont baissé de 30 millions d'articles (-2,2%) et les revenus ont diminué de 16 M$ (-0,6%). Pour le service Poste-lettres - la plus importante catégorie de produits -, les volumes ont diminué de 28 millions d'articles (-2,2%) au premier trimestre, et les revenus ont reculé de 22 M$ (-1,6%). La baisse des revenus et des volumes est surtout attribuable au fait que «de nombreuses entreprises ont commencé à faire affaire uniquement en ligne en raison de la COVID-19».

Enfin, les volumes du secteur Marketing direct ont connu une baisse de 126 millions d'articles (-10,5%) au premier trimestre, tandis que les revenus ont diminué de 26 M$ (-8,6%). La cause principale? Toujours la COVID-19, car «des campagnes de marketing ont été retardées ou annulées vers la fin du trimestre».


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

Bourse: Wall Street s'inquiète du virus

Mis à jour à 16:48 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Le Nasdaq a atteint son 26e record de l’année et son cinquième record du mois de juillet.

Titres en action: Postmedia, Delta, Siemens, Fast Retailing

Mis à jour à 16:40 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Couche-Tard se prépare-t-elle pour une acquisition?

Cela pourrait aussi permettre à la société établie à Laval d’obtenir jusqu’à 4 milliards $ US.