Frank & Oak se lance aux États-Unis

Publié le 26/03/2015 à 11:13

Frank & Oak se lance aux États-Unis

Publié le 26/03/2015 à 11:13

Par Martin Jolicoeur

L’expansion internationale de Frank & Oak se confirme. Le détaillant montréalais de vêtements pour homme annonce l’ouverture de six nouvelles boutiques aux États-Unis.

Où seront situées ces nouvelles boutiques? Frank & Oak ne saurait encore le dire avec exactitude, ayant décidé de consulter ses consommateurs sur le lieu d’ouverture des prochaines boutiques sur rue du détaillant en ligne.

Les villes de Manhattan, Brooklyn, Chicago, Washington, Philadelphie, Atlanta, San Francisco, Seattle, Austin et Portland sont présentées comme des possibilités sur lesquelles les consommateurs sont invités à voter. En principe, les villes qui récolteront le plus d’appuis d’ici au 8 avril prochain, verront Frank & Oak ouvrir une boutique au cours des prochains mois.

En trois ans, Frank & Oak a bâti une communauté de 1,6 million de membres en Amérique du Nord et a ouvert discrètement au cours des derniers mois six boutiques sur rue au Canada. Outre celle du quartier Mile End, à Montréal, le détaillant a aussi ouvert des boutiques à Halifax, Ottawa, Toronto, Calgary et Vancouver.

En septembre dernier, la jeune entreprise a décroché un nouveau financement de 15 M$US d’un important groupe d’investisseurs canadiens et américains. Parmi eux, figure la société de capital de risque californienne, Goodwater Capital, partenaire entre autres de Twitter, Spotify et Facebook. Investissement Québec, Greenoaks Capital et Lululemon font aussi parti du groupe.

Depuis, l’entreprise a ouvert un bureau à New York pour soutenir ses ventes américaines, qui compte pour 70% de ses revenus. Il n'en fallait pas plus pour que des rumeurs circulent sur l'ouverture éventuelles de boutiques aux États-Unis.

La campagne est en ligne jusqu'au 8 avril inclusivement à l'adresse http://collectiveimpact.frankandoak.com . Les visiteurs peuvent donner leur appui à une ville précise en se procurant entre autres des forfaits incluant des cartes-cadeaux, des produits, ou un abonnement au club Hunt Club.

En entrevue au journal Les Affaires il y a quelques semaines, le cofondateur de l'entreprise, Ethan Song, soutenait que l'ouverture de magasins en propre ne remettait pas en question le modèle d’affaires de Frank & Oak, qui continuera de miser principalement sur la vente de vêtements en ligne. L’entreprise ne divulgue pas son chiffre d’affaires, mais elle traiterait plus 35 000 commandes de vêtement par mois, dont 30% faites à l’aide de téléphones portables.

Il ajoutait que ces boutiques sur rue visaient surtout à offrir une expérience nouvelle à sa clientèle d’initiés, consolidant ce faisant leur attachement à la marque (comme le fait leur magazine), tout en contribuant à accroître la notoriété de Frank & Oak auprès de clients qui ne l’auraient jamais découvert autrement.

À la une

Bourse: Wall Street attend les chiffres sur l'inflation

Mis à jour à 17:11 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Pour Patrick O’Hare de Briefing.com, la Bourse new-yorkaise était en phase d’attente lundi.

Microsoft achète Nuance pour 19,7G$US

09:02 | AFP

Le géant de l'informatique paie 56$ par action en espèces pour la firme spécialisée en intelligence artificielle.

Le bitcoin dépasse 60 000$US avant l'entrée en Bourse de Coinbase

08:38 | AFP

Le marché des devises virtuelles ne cesse de gonfler ces derniers mois.