Le Canada, victime des problèmes d'approvisionnement

Publié le 26/11/2021 à 14:00

Le Canada, victime des problèmes d'approvisionnement

Publié le 26/11/2021 à 14:00

Par Camille Robillard

Depuis plusieurs mois, les problèmes d’approvisionnement des entreprises font la une des journaux à l’échelle planétaire. Entrainant notamment des retards importants dans la livraison, des hausses considérables de tarifs dans le transport, ainsi que l’augmentation du prix des matières premières, les défaillances des chaînes entravent une reprise économique qui se veut accélérée. 

Le Canada n’échappe pas à ces difficultés et aux retards. L’Enquête sur les perspectives des entreprises de la Banque du Canada (BdC) du troisième trimestre de 2021 dévoile que le nombre d’entreprises déclarant avoir de la difficulté à répondre à une hausse inattendue de la demande atteint un sommet historique. Elle met également en évidence que les perturbations des chaînes d’approvisionnement, ainsi que la pénurie de main-d’œuvre sont de plus en plus perçues comme des contraintes.   

Toutefois, l’Enquête canadienne sur la situation des entreprises de Statistique Canada révèle que l’irritant le plus rencontré par les entreprises canadiennes est l’augmentation du coût des intrants (38,5 %). Ce dernier est suivi par la pénurie de main-d’œuvre (30,3 %), par les coûts liés aux transports, ainsi que par les difficultés à acquérir des intrants (15 %). Sur le territoire québécois, la pénurie de main-d’œuvre figure au premier rang des obstacles rencontrés par les PME (45,5 %), suivi par la hausse du coût des intrants (34,5 %). 

Parmi les secteurs économiques les plus touchés par les retards au printemps dernier (avril 2021), auprès des PME, on retrouve le commerce de gros (76 %), la construction (74 %), la fabrication (72 %) et le commerce de détail (69 %). Il s’agit sensiblement des mêmes activités que les États-Unis, mais dans un ordre légèrement différent.

Sur le même sujet

À la une

CN: une nouvelle PDG, Jean Charest au CA

Le Canadien National (CN) veut repartir à neuf sous la gouverne de Tracy Robinson.

Pizza Salvatoré à la conquête du Nouveau-Brunswick

25/01/2022 | Emmanuel Martinez

La chaine Pizza Salvatoré compte maintenant sur le Nouveau-Brunswick et l’Ontario pour s’étendre.

Bourse: Wall Street termine en baisse, le Dow Jones limite les pertes

Mis à jour le 25/01/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto évolue également dans le rouge.