Et voici le Model 3 de Tesla

Publié le 01/04/2016 à 05:57

Et voici le Model 3 de Tesla

Publié le 01/04/2016 à 05:57

Par Julien Abadie avec AFP

Le constructeur américain de voitures électriques Tesla a dévoilé jeudi soir une berline compacte deux fois moins chère que ses véhicules précédents, la Model 3, pour laquelle il a annoncé avoir déjà enregistré plus de 115.000 commandes.


À lire aussi: Le problème avec Tesla


Elle est enfin là.


Et elle est belle.


Attendue depuis plusieurs mois, la nouvelle Tesla à 35000 $US (hors incitatifs fiscaux, ce qui peut considérablement faire baisser le prix) a enfin dévoilé ses lignes au cours d'une soirée de lancement présentée avec humour par Elon Musk en personne. Et on peut dire en toute objectivité que cette voiture est bien née.


Son air à la fois sexy et sportif correspond bien à ce que les dernières rumeurs en date prédisaient. À tous points de vue, la voiture se présente effectivement comme un hybride rapetissé du Model S et du Model X. De profil, c'est flagrant. Et vraiment très réussi.


«115 000 commandes»




«Il est très important d'assurer la transition vers le transport durable, a attaqué Elon Musk. C'est très important pour l'avenir de notre planète.»


Il a d'ailleurs présenté cette nouvelle voiture comme «l'étape finale du plan» qu'il s'était fixé pour l'entreprise, à savoir «une voiture pour le marché de masse, abordable».


«Le nombre total de commandes pour la Model 3 dans les dernières vingt-quatre heures a maintenant dépassé 115000», a ensuite annoncé fièrement le patron fondateur de l'entreprise.


Les livraisons doivent d'après lui commencer d'ici la fin de l'année prochaine (mais seulement courant 2018 en Europe, selon un porte-parole).


Le prix de base annoncé est de 35000 $US - soit deux fois moins que les deux modèles vendus actuellement par Tesla, la berline Model S et le crossover Model X, qui démarrent à 70000 $US.



La Model 3 devrait pouvoir parcourir au moins 215 miles (346 kilomètres) avec une batterie pleinement chargée et transporter confortablement 5 adultes. D'ailleurs, les sièges avant ont été légèrement avancés afin de réserver plus d'espace aux jambes à l'arrière.


Le véhicule sera également compatible dans sa version de base avec le système de recharge ultrarapide "superchargeur" ainsi qu'avec la fonction de conduite automatisée "Autopilot" de Tesla.


En revanche, les options de l'Autopilot tel que le rangement automatique et le changement de voie seront payantes. Les équipements nécessaires seront installés en série, et ceux correspondant à des dispositifs de sécurité seront opérationnels sans avoir à payer un supplément, a précisé Musk.


S'il n'a pas donné de détails sur les différentes options qui seraient disponibles (on vous parlait ici d'une version Premium avec 300 miles d'autonomie), il a assuré que «même si vous n'achetez pas d'option du tout, ce sera une voiture incroyable».



La Model 3 sera notamment capable de passer de 0 à 100km/h en moins de 6 secondes, soit moins que les 4 secondes qui étaient intitalement annoncées ici et là (peut-être que cette option de perormance sera disponible dans la fameuse version Premium).


Musk a en outre précisé que la voiture obtiendrait la note maximale dans tous les tests de sécurité.


Gageons que nous en saurons plus très vite sur les options et l'éventuelle version Premium de ce modèle. 



Gros pari


Tesla joue gros avec le lancement de la Model 3, censé lui ouvrir le marché grand public et lui permettre de prouver qu'il est capable de produire en grande quantité.


Le véhicule devrait représenter le plus gros des 500000 véhicules par an que Tesla s'est fixé comme objectif de produire en 2020 (contre encore seulement 50000 l'an dernier).


Plusieurs analystes ont même estimé que la sortie de la Model 3 pourrait s'avérer un moment aussi important dans l'histoire de Tesla que celui de l'iPhone a pu être pour le groupe informatique Apple.



Comme pour les jours de sortie de nouveaux appareils dans les Apple Stores, des files se sont formées jeudi devant des boutiques Tesla, où il était possible de réserver la voiture plusieurs heures avant sa présentation officielle et l'ouverture des commandes en ligne.


Selon Jessica Caldwell, analyste du cabinet spécialisé Edmunds.com, "cela doit être une première pour l'industrie automobile: des files de gens attendant de pouvoir commander une voiture qui ne sera pas disponible avant plus d'un an. C'est le type de buzz qu'on voit pour les films Star Wars, ou des nouveaux iPhone, ou des cronuts", les hybrides de croissants et de beignets du pâtissier français Dominique Ansel qui avaient déclenché une véritable folie il y a deux ans à New York.


«S'il y a jamais eu une preuve que Tesla est prêt à franchir le pas vers les acheteurs de voiture grand public, c'est ceci. Pour être un constructeur automobile à part entière, Tesla a besoin de volume, et le plus tôt sera le mieux. Avec le recul, nous pourrions regarder aujourd'hui comme un véritable moment historique pour Tesla», a-t-elle ajouté.


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

Vente automobile: astuces et arnaques

Édition de Avril 2019 | Alain McKenna

On vous propose un véhicule neuf au même prix que votre vieille auto lors d'une soirée VIP ? Vous croyez avoir ...

Des véhicules usagés de plus en plus chers

Édition de Avril 2019 | Claudine Hébert

Un véhicule d’occasion coûte désormais en moyenne près de 20 000 dollars ...

À la une

Le dangereux déclin des classes moyennes

19/04/2019 | François Normand

ANALYSE - Depuis 40 ans, la classe moyenne a reculé dans les 36 pays de l'OCDE. Voici les causes et les solutions.

Le parti communiste perdra-t-il le monopole du pouvoir en Chine?

19/04/2019 | François Normand

BALADO - Quatre scénarios sont possibles pour l'avenir de la Chine, selon un récent livre. Lequel est le plus probable?

Déjà-vu: Metro a tout pour plaire, sauf son évaluation

BLOGUE. Metro performe bien, mais son évaluation est plus élevée qu'avant place la barre encore plus haute.