Un nouveau type de copropriété au Canada?

Publié le 24/06/2009 à 00:00

Un nouveau type de copropriété au Canada?

Publié le 24/06/2009 à 00:00

Par La Presse Canadienne
Le «white box» (boîte blanche) est une copropriété dont l'aménagement intérieur n'est pas été terminé. Cela permet ainsi aux acheteurs de choisir les différents appareils, les planchers et les couleurs, gagne en popularité dans certains des marchés immobiliers les plus malmenés aux États-Unis, comme Las Vegas.

L'avantage d'une telle propriété réside généralement dans la réduction des coûts. Plutôt que de devoir acheter une copropriété complètement aménagée avec des comptoirs de cuisine en granit, des parquets en bois franc et des appareils en acier inoxydable, l'acheteur peut choisir des matériaux et des appareils plus économiques ou encore opter pour le bricolage.

De plus, l'idée de personnaliser sa copropriété, plutôt que d'acheter une «copie» de celle de son voisin, plaît également aux acheteurs.

Le phénomène «white box» n'est pas encore présent au Canada, mais cela ne signifie pas qu'il n'y aura pas de demande pour ce genre de copropriété, estime un expert.

Le directeur du département marketing stratégique du promoteur immobilier torontois Tridel Corp, Michael Mann, croit que des copropriétés avec moins d'attraits seront bientôt proposées. Selon lui, les prix des ressources et les taux d'intérêt à la hausse forceront les acheteurs à sélectionner moins d'options luxueuses.

À la une

«J'manque de bras!» Attendez avant de vider votre portefeuille!

14/01/2022 | Catherine Charron

Votre PME peut tirer son épingle du jeu, même dans un contexte de pénurie de main-d'oeuvre. Voici comment.

Bourse: Wall Street fermée, Toronto termine en hausse

Mis à jour à 17:04 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Wall Street était fermée ce lundi pour le jour férié du Martin Luther King Day.

À surveiller: Pfizer, Cogeco et Fiera

08:52 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Pfizer, Cogeco et Fiera? Voici quelques recommandations d’analystes.