Les supermarchés fermés à Noël

Publié le 09/10/2008 à 00:00

Les supermarchés fermés à Noël

Publié le 09/10/2008 à 00:00

Par La Presse Canadienne
En fait, ce sont cinq jours fériés et demi qui sont visés par le projet de règlement présenté aux médias par le gouvernement du Québec, jeudi, et qui fait l'objet d'un large consensus.



Les grands magasins d'alimentation devront être fermés le 25 décembre, le 26 décembre avant 13h, le 1er janvier, le dimanche de Pâques, à la Saint-Jean-Baptiste et à la fête du Travail.



Québec souhaite ainsi favoriser la conciliation famille-travail en donnant congé à environ 35 000 à 45 000 travailleurs. Le gouvernement espère aussi régler les problèmes des longues attentes aux caisses, une conséquence de la règle actuelle du maximum de quatre employés les jours fériés.



Le projet de règlement ne concerne pas les établissements d'alimentation d'une surface de moins de 375 mètres carrés.



Le ministre du Développement économique, Raymond Bachand, a fait valoir le principe bien simple selon lequel soit un magasin est ouvert avec un service complet ou soit il est fermé.



En contrepartie, tous les magasins d'alimentation pourront être ouverts les 2 janvier et 1er juillet sans restriction du nombre d'employés.



Le projet de règlement est le fruit d'un consensus établi notamment entre la Fédération des travailleurs du Québec (FTQ), l'Association des détaillants en alimentation du Québec et les sociétés Métro-Richelieu, Loblaws et Sobey's.



Cette proposition sera soumise à la consultation publique pour une période de 45 jours, avec comme objectif une adoption au début décembre.



image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

À la une

Est-ce la tâche du gouvernement de sauver nos sièges sociaux?

BLOGUE INVITÉ. Le gouvernement doit tout faire pour éviter que certaines entreprises dites stratégiques soient vendues.

Que faut-il savoir sur Huawei?

Les consommateurs apprécient ses appareils, mais les États s'inquiètent de la proximité entre l'entreprise et Pékin.

À surveiller : Loblaw, BRP et Blackberry

Que faire avec les titres de Loblaw, BRP et Blackberry? Voici quelques recommandations d’analystes.