Le partenariat Bombardier-Airbus n'a pas fait pencher JetBlue vers le A220

Publié le 11/07/2018 à 12:20

Le partenariat Bombardier-Airbus n'a pas fait pencher JetBlue vers le A220

Publié le 11/07/2018 à 12:20

[Photo: Airbus]

Ce n'est pas l'arrivée d'Airbus aux commandes de la C Series qui a convaincu JetBlue de passer une importante commande de A220 _ le nouveau nom du programme _, mais plutôt les caractéristiques de cet appareil.

En conférence téléphonique, mercredi, son chef de la direction financière, Steve Priest, a expliqué que le partenariat entre Bombardier et l'avionneur européen avait été un facteur secondaire de son évaluation, qui s'est étalée sur 15 mois.

JetBlue a annoncé mardi une commande ferme de 60 A220-300, moins de 24 heures après que le changement de nom de la C Series soit officialisé. Les premières livraisons sont prévues en 2020 et le contrat est assorti d'options pour 60 avions additionnels.

Selon les prix du catalogue, la portion ferme de la commande est évaluée à 5,4 milliards $ US, mais les compagnies aériennes bénéficient souvent de généreux rabais.

Le transporteur à bas prix établi dans l'État de New York a sélectionné l'A220 pour remplacer ses 60 Embraer E190. M, Priest a vanté les économies de carburant de l'avion développé par Bombardier, qui peuvent atteindre 40 pour cent.

Dans ce qu'il a qualifié de décision «très difficile», le chef de la direction financière de JetBlue a expliqué que les nouveaux 195 E-2 d'Embraer avaient également été considérés. 

Puisque la compagnie aérienne a écarté le constructeur brésilien, qui se dirige vers une alliance avec Boeing dans le secteur des avions commerciaux, cela fait en sorte qu'Airbus sera l'unique fournisseur des appareils de sa flotte.

M. Priest a dit avoir bon espoir de voir les A220 livrés depuis la chaîne d'assemblage prévue aux installations d'Airbus à Mobile, en Alabama. Il n'a pas voulu se prononcer sur la possibilité de recevoir des avions depuis Mirabel si la construction de la nouvelle ligne américaine accusait du retard.

 


image

DevOps

Mercredi 11 septembre


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Gestion de l’innovation

Mercredi 18 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Gestion de la formation

Jeudi 05 décembre


image

Sommet énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 28 janvier

Sur le même sujet

L'industrie aérospatiale pourrait connaître un déclin, prévient l'AIAC

Depuis 2012, les contributions du secteur aérospatial au Canada en emploi et en PIB, ont diminué de 5% et 4%.

Aides à Airbus: Washington menace de raviver les tensions commerciales avec l'Europe

09/04/2019 | AFP

Les subventions européennes à Airbus «pénalisent» les États-Unis à hauteur de 11 milliards de dollars par an.

À la une

Mais où est passée la peur de la récession?

BLOGUE INVITÉ. Après un rebond des marchés, on entend beaucoup moins parler de récession. Pourtant...

À surveiller: les titres qui ont attiré votre attention

20/07/2019 | lesaffaires.com

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.

Investir: trois critères pour choisir ses actions

19/07/2019 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Un investisseur devrait analyser ses titres boursiers comme s'ils étaient une entreprise privée.