Bombardier vend cinq nouveaux CSeries

Publié le 19/01/2012 à 15:28, mis à jour le 19/01/2012 à 15:55

Bombardier vend cinq nouveaux CSeries

Publié le 19/01/2012 à 15:28, mis à jour le 19/01/2012 à 15:55

Par Martin Jolicoeur

À ce jour, Bombardier a accumulé 138 commandes fermes et 124 options d'achat pour sa nouvelle famille d'avions CSeries. Sa première livraison est prévue en 2013. Photo: Courtoisie

La société PrivatAir de Genève vient de passer une commande ferme à Bombardier pour l’achat de cinq avions de ligne CS100, assortie d'options sur cinq autres de ces appareils de sa nouvelles gamme d'avions CSeries.

Au prix courant des avions de ligne CS100, la valeur du contrat de commandes fermes est d’environ 309M $US et pourrait passer à quelque 636M $US si les cinq options étaient exercées.

PrivatAir a été fondée il y a plus de 30 ans et exploite une importante flotte d’avions commerciaux et d’affaires pour fournir des services privés de nolisement et de transport aérien.

« Les avions de ligne CSeries représentent une technologie de pointe et constituent de véritables biréacteurs de ligne du 21e siècle », a déclaré Greg Thomas, président et chef de la direction, PrivatAir. « Le biréacteur de ligne CS100 est très bien adapté à nos projets d’expansion et nous sommes impatients d’intégrer cet appareil très moderne à notre flotte. »

« Le programme d’avions CSeries continue de croître », a tenu à affirmer Guy C. Hachey, président et chef de l’exploitation, Bombardier Aéronautique, pas peu fier de l’annonce de ce 11e client.

Conçue pour le marché en plein essor des avions de 100 à 149 places, la gamme d’avions CSeries entièrement nouvelle combine des matériaux évolués, une technologie de pointe et des méthodes éprouvées pour répondre aux exigences des sociétés aériennes commerciales en 2013 et au-delà.

138 ventes et 124 en option

En incluant la commande de PrivatAir annoncée aujourd’hui, Bombardier a enregistré des commandes fermes de 138 avions de ligne CSeries.

Parmi les autres clients, on compte Republic Airways (40 avions CS300), Deutsche Lufthansa AG (30 avions CS100), Lease

Corporation International Group (17 avions CS300 et trois avions CS100), Korean Air (10 avions CS300), Braathens Aviation (cinq avions CS100 et cinq avions CS300), un transporteur à grand réseau (10 avions CS100) et un client européen anonyme (10 avions CS100), ainsi qu’une société aérienne anonyme bien établie (trois avions CS100).

Le programme d’avions CSeries a également enregistré des options sur 124 appareils et des droits d’achat sur 10 autres de la part de ces clients, ainsi que des lettres d’intention pouvant porter jusqu’à 30 avions CSeries d’Ilyushin Finance Co et jusqu’à 15 avions CS300 d’Atlasjet.

15h30, le titre de Bombardier grimpait de 0,44%, ou de 0,020% à la Bourse de Toronto. À trente minutes de la fermeture des parquets sur Bay Street, son action se négociait à 4,52$.

Plus de détails suivront.

 


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 – Québec

Mercredi 18 mars


image

Expérience citoyen

Mercredi 01 avril


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

À la une

Bourse: à Wall Street, le Dow Jones plonge de 3%

Mis à jour à 17:26 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Les acteurs du marché s’alarment devant la propagation à grande échelle de l’épidémie.

Titres en action: MTY, Air Canada, WSP Global...

06:47 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Mines: le Québec de moins en moins attractif

Ottawa et Québec «ne sont pas parvenus à proposer un climat attractif pour les investisseurs», déplore l'AMQ.