1 milliard $ et 400 emplois pour l'aérospatial à Montréal

Publié le 08/08/2018 à 08:27

1 milliard $ et 400 emplois pour l'aérospatial à Montréal

Publié le 08/08/2018 à 08:27

Par lesaffaires.com

[Photo: 123RF]

CAE ainsi que les gouvernements fédéral et provincial devraient annoncer ce mercredi une injection de près d'un milliard de dollars et la création de centaines d'emplois, rapporte La Presse.


Le fournisseur de simulateurs de vol CAE devrait dévoiler un financement des projets de recherche dans les secteurs du génie et de la fabrication à hauteur de 800 millions de dollars.


De son côté, le gouvernement Trudeau devrait annoncer 150 millions $ d'investissement au cours des cinq prochaines années, recourant au Fonds stratégique pour l’innovation de près de 1,3 milliard.


Quant au gouvernement du Québec, il versera 47,5 millions sur la même période afin de soutenir en partie le projet de CAE appelé «Intelligence numérique».


Le géant des simulateurs envisage «la construction d’un campus d’innovation dont les laboratoires serviront au développement d’une nouvelle génération de plateformes de simulation et de services de formation en aviation civile et militaire ainsi qu’en santé», peut-on lire dans la Gazette officielle.


CAE procèdera à l'annonce en présence des représentants politiques ce mercredi à 14h à son siège social montréalais.


 


 


 


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

À la une

Du numérique à la brique: le virage de BonLook

24/04/2019 | Catherine Charron

Découvrez pourquoi l'entreprise a décidé d'ouvrir plus d'une trentaine de points de vente physiques.

Du numérique à la brique: la transition de Frank and Oak

17/04/2019 | Catherine Charron

Voici pourquoi l'entreprise a pris la décision d'ouvrir des points de vente physiques.

Le taux directeur demeure inchangé à 1,75%

Mis à jour le 24/04/2019 | La Presse Canadienne

Sa révision à la baisse de la croissance fait suite au brusque ralentissement de l’économie canadienne à la fin de 2018.