Ukraine: l'Europe discute de nouvelles sanctions, l'ONU «horrifiée» par Boutcha

Publié le 04/04/2022 à 07:56, mis à jour le 04/04/2022 à 08:05

Ukraine: l'Europe discute de nouvelles sanctions, l'ONU «horrifiée» par Boutcha

Publié le 04/04/2022 à 07:56, mis à jour le 04/04/2022 à 08:05

Par AFP

7h24 | Paris — Situation sur le terrain, réactions internationales, sanctions: le point sur l'invasion de l'Ukraine par la Russie.

 

Boutcha: Moscou rejette «catégoriquement» les accusations

La Russie rejette «catégoriquement» toutes les accusations liées à la découverte d'un grand nombre de cadavres de civils à Boutcha, près de Kyiv, a déclaré lundi le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.

Selon la procureure générale d'Ukraine, les corps sans vie de 410 civils ont été retrouvés dans ces territoires de la région de Kyiv récemment repris aux troupes russes, ce qui a provoqué de vives réactions internationales incriminant Moscou.

«Nous rejetons catégoriquement toutes les accusations», a indiqué M. Peskov à la presse, assurant que les experts du ministère russe de la Défense avaient découvert des signes de «falsifications vidéo» et des «fakes» dans les images présentées par les autorités ukrainiennes comme preuves d'un massacre dont elles accusent la Russie.

La Russie avait auparavant demandé une réunion du Conseil de sécurité de l'ONU pour statuer sur les «provocations haineuses» commises selon elle par l'Ukraine à Boutcha.

 

Réunion «en urgence» de l'UE sur de nouvelles sanctions

L'Union européenne discute en «urgence» de nouvelles sanctions contre Moscou, réclamées notamment par la France et l'Allemagne, après la découverte d'un grand nombre de corps de civils dans la région de Kyiv, a indiqué lundi le haut représentant de l'UE Josep Borrell. L'unanimité entre les 27 est nécessaire pour l'adoption de nouvelles mesures.

Le président français Emmanuel Macron a évoqué à la radio française des sanctions individuelles et des mesures sur «le charbon et le pétrole», mais n'a pas mentionné les achats de gaz, sujet de division entre les Européens.

Selon lui, il existe des «indices aujourd'hui très clairs de crimes de guerre» et «il est à peu près établi que c'est l'armée russe» qui était dans cette petite ville. 

 

Accusations de «génocide» et demandes d'enquête internationale

Le premier ministre polonais Mateusz Morawiecki a appelé lundi à créer une commission d'enquête internationale sur «le génocide» commis selon lui par l'armée russe à Boutcha. 

«Nous allons faire tout notre possible pour que ceux qui ont perpétré ces crimes de guerre ne restent pas impunis et puissent comparaître devant les tribunaux, dans ce cas précis devant la Cour pénale internationale, pour répondre de ces cas présumés de crimes contre l'humanité, de crimes de guerre et, pourquoi ne pas le dire également, de génocide», a également déclaré le premier ministre espagnol Pedro Sanchez.

Le chef de la diplomatie japonaise Yoshimasa Hayashi a dénoncé des «actes de violence exceptionnellement cruels» près de Kyiv, lors d'une visite à Varsovie.

 

Zelensky en vidéo lors des Grammy Awards

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky est intervenu dimanche via une allocution enregistrée lors de la 64e édition des Grammy Awards, équivalent des Oscars pour la musique américaine, pour demander le soutien à son pays.

«La guerre. Qu'est-ce qui est l'exact opposé de la musique? Le silence des villes en ruines et des gens tués», a-t-il lancé avant une performance de John Legend, rejoint sur scène par des artistes ukrainiens. «Dites la vérité sur la guerre sur vos réseaux sociaux, à la télévision. Soutenez-nous de toutes les manières possibles, toutes sauf le silence. Et après viendra la paix», a poursuivi M. Zelensky.

 

Réouverture du consulat grec à Odessa

Le consulat grec à Odessa (sud-ouest de l'Ukraine) a rouvert lundi, a annoncé le consul Dimitrios Dohtsis depuis ce port ukrainien situé en mer Noire, bombardé la veille par les forces russes.

Le chef de la diplomatie grecque Nikos Dendias a remis dimanche de l'aide humanitaire aux autorités locales de la ville, aux environs de laquelle vit une communauté grecque d'environ 2 500 personnes.

 

Renforts tchèques au groupement tactique de l'OTAN en Slovaquie

Deux cent cinquante parachutistes tchèques sont partis lundi pour la Slovaquie, pays voisin de l'Ukraine ravagée par la guerre, afin d'y constituer un groupement tactique de l'OTAN, a déclaré le ministère de la Défense à Prague.

Le groupement tactique, dont les Tchèques assureront le commandement, comprendra selon lui jusqu'à 2 100 soldats venus d'Allemagne, des Pays-Bas, de Pologne, de Slovaquie, de Slovénie et des États-Unis.

Sur le même sujet

À la une

Bourse: Wall Street termine en baisse, un temps mort faute de catalyseur

Mis à jour le 17/08/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto termine aussi dans le rouge.

À surveiller: Apple, McDonald's et WSP

17/08/2022 | Denis Lalonde

Que faire avec les titres d’Apple, McDonald’s et WSP? Voici quelques recommandations d’analystes.

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

17/08/2022 | Refinitiv

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.