Traité UE-Canada: pas demain la veille

Publié le 13/05/2016 à 12:31

Traité UE-Canada: pas demain la veille

Publié le 13/05/2016 à 12:31

Par AFP

(Photo: Bloomberg)

Les États membres de l'Union européenne (UE) ont insisté vendredi pour que le traité de libre échange conclu entre l'Union et le Canada (CETA) entre en vigueur seulement après un feu vert des parlements nationaux des 28 pays. 

«Tous les pays» ont dit clairement vendredi lors d'une réunion des ministres européens du Commerce extérieur à Bruxelles, que ce traité était un «accord mixte», a déclaré le secrétaire d'État au commerce allemand, Matthias Machnig.

Dans le jargon européen, quand un accord est «mixte», cela signifie qu'il est à la fois conclu par l'UE -qui négocie et finalise l'accord international- et par les États membres. Par conséquent, les parlements nationaux doivent donner leur aval en plus du parlement européen.

La Commission européenne compte rendre son avis sur la question à la mi-juin, a dit la commissaire européenne au Commerce, Cecilia Malmström, lors d'une conférence de presse après la réunion ministérielle.

Elle s'est félicitée du soutien que 28 pays de l'UE ont apporté à cet accord, «probablement l'un des meilleurs jamais conclu (...) qui offre des possibilités fantastiques pour les consommateurs et les entreprises».

La Commission européenne et les 28 États membres de l'UE ont pour objectif de signer cet accord fin octobre lors d'un sommet à Bruxelles avec le Premier ministre canadien Justin Trudeau. Et il devrait entrer en vigueur en 2017.

Mme Malmström a reconnu qu'il y avait dans des pays européens une certaine résistance au traité. Néanmoins la Commission ne compte pas se lancer dans une grande campagne de promotion pour le CETA. «Nous ne sommes pas une machine de propagande», a-t-elle dit. «Ce n'est pas à la Commission de le faire, c'est la tâche des hommes politiques nationaux de vendre l'accord aux parlements nationaux», a-elle ajouté.


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre

Sur le même sujet

Pourquoi le changement climatique menace les investisseurs

18/05/2019 | François Normand

ANALYSE - La Banque du Canada met en garde les investisseurs contre les actifs échoués ou Stranded Assets.

Les ventes des grossistes canadiens ont avancé de 0,3% en février

Les économistes s’attendaient en moyenne à un gain de 0,1 % pour ce mois.

À la une

Ottawa donne le feu vert au projet d'expansion de l'oléoduc Trans Mountain

Le premier ministre Justin Trudeau donne un autre feu vert au projet d'expansion de l'oléoduc Trans Mountain.

Gare aux faux «influenceurs»

BLOGUE INVITÉ. Un peu comme pour le dopage dans le cyclisme, certains savaient, mais peu ont agi.

Financement participatif: Hardbacon veut obtenir 1,5M$

La start-up Hardbacon lance une campagne de financement participatif pouvant lui rapporter un montant maximal de 1,5M$.