Le Canada et le Costa Rica envisagent de moderniser leur accord de libre-échange

Publié le 11/08/2011 à 16:30, mis à jour le 16/10/2013 à 22:08

Le Canada et le Costa Rica envisagent de moderniser leur accord de libre-échange

Publié le 11/08/2011 à 16:30, mis à jour le 16/10/2013 à 22:08

Par Aude Marie Marcoux

De passage au Costa Rica dans le cadre de se tournée latino-américaine, le premier ministre Stephen Harper a annoncé aujourd’hui le lancement de négociations en vue de moderniser l’accord de libre-échange actuel entre le Canada et le Costa Rica.

L’accord de libre-échange avec le Costa Rica, entré en vigueur le 1er novembre 2002, ne comprend notamment pas de dispositions de fond en matière de services, d’investissements et d’accès aux marchés des contrats publics.

Le Canada et le Costa Rica envisagent donc de moderniser leur accord afin de réduire les droits de douane sur les biens, d’accroître l’accès au marché pour le commerce transfrontalier de services, d’investissements et de télécommunications, ainsi que pour le commerce électronique, et afin d’accéder au marché des contrats publics.

De telles modifications à l’accord pourraient créer des occasions d’affaires au Panama aux entreprises canadiennes oeuvrant entre autres dans les secteurs de la construction, de la fabrication et de l’agriculture.

Accord sur le transport aérien

Le premier ministre Stephen Harper et la présidente du Costa Rica, Laura Chinchilla, ont également assisté aujourd’hui à la signature d’un accord sur le transport aérien, qui vise à offrir davantage d’options de vols et d’itinéraires aux entreprises et aux voyageurs.

Ce nouvel accord, qui accorde aux transporteurs aériens et aux passagers plus de souplesse sur le plan des itinéraires, de la fréquence des services et des tarifs, vise à accroître les occasions commerciales offertes aux transporteurs et aux entreprises, ce qui en retour pourrait favoriser le tourisme et une plus grande activité économique dans les deux pays.

Accord d’échange de renseignements à des fins fiscales

De plus, à l’occasion d’une visite de travail organisée avec la présidente Laura Chinchilla, à San José, au Costa Rica, le premier ministre a aussi annoncé la signature d’un accord d’échange de renseignements à des fins fiscales qui établira le cadre juridique qui permettra aux deux pays d’échanger des renseignements fiscaux. Ce type d’accord vise notamment à lutter contre l’évasion fiscale et les paradis fiscaux.

Plus important partenaire commercial du Canada en Amérique centrale, le Costa Rica a représenté 31 % des échanges bilatéraux dans la région en 2010.

 

 

 

 

À la une

À la une: ces PME qui sont loin de reposer en paix

Édition du 28 Octobre 2020 | Les Affaires

Des PME de notre classement des 300 nous partagent leurs meilleures stratégies d'adaptation.

Retour vers le futur

Édition du 28 Octobre 2020 | Marie-Pier Frappier

BILLET. «Je crois que vous n'êtes pas encore prêt pour ce genre de chose... par contre vos gosses vont adorer ça!»

Des policiers de la SQ victimes collatérales d'une cyberattaque

Il y a 44 minutes | La Presse Canadienne

Après un vol de données survenu dans les serveurs d’une firme informatique de Terrebonne, Xpertdoc.