L'inflation continue de progresser aux États-Unis

Publié le 11/08/2021 à 11:24

L'inflation continue de progresser aux États-Unis

Publié le 11/08/2021 à 11:24

Par La Presse Canadienne

(Photo: 123RF)

Les prix exigés des consommateurs américains ont continué à augmenter le mois dernier, mais à leur rythme le plus lent depuis février, ce qui pourrait offrir un certain répit à des ménages touchés par quatre mois de hausses significatives.

Les données dévoilées mercredi par le département du Travail témoignent d’une inflation de 0,5 % entre juin et juillet, comparativement à 0,9 % le mois précédent. Les prix à la consommation sont toutefois en hausse de 5,4 % sur un an.

Exception faite de l’énergie et de l’alimentation, l’inflation de base était en progression de 4,3 % sur un an, contre 4,5 % en juin — le rythme le plus rapide depuis 1991.

Le prix des voitures usagées, qui flambait depuis trois mois, a augmenté de seulement 0,2 % en juillet. Le prix des billets d’avion, qui s’envolait, a reculé de 0,1 %.

On enregistre quand même des records dans d’autres catégories. Le prix des chambres d’hôtel, par exemple, était en hausse de 6 % en juillet et de près de 22 % depuis un an. Le coût d’un repas au restaurant a grimpé de 0,8 %, l’augmentation la plus importante depuis 1981. 

Le prix des voitures neuves était en progression de 1,7 % en juillet et de 6,4 % depuis un an, la hausse annuelle la plus élevée depuis 1982.

 

Sur le même sujet

Les États-Unis à risque d'un défaut de paiement

11:37 | AFP

Si le plafond de la dette n'est pas relevé d'ici au 18 octobre, l'Amérique va faire défaut pour la première fois.

Washington doit contribuer à réformer et non saper l'OMC

27/09/2021 | AFP

L'UE partage les préoccupations des États-Unis concernant le fonctionnement de l'OMC.

À la une

Vaccin anti-Covid: les effets secondaires de la 3e dose similaires à la 2e

Il y a 58 minutes | AFP

Les données publiées mardi s’appuient sur quelque 20 000 personnes s’étant inscrites sur l'application v-safe.

Vaccination des 5-11 ans: Pfizer a soumis ses données à la FDA

L'alliance Pfizer/BioNTech prévoit de déposer bientôt une demande formelle d'autorisation pour cette tranche d'âge.

Vaccination 5 à 11 ans: Pfizer affirme que son vaccin fonctionne

Le dosage du vaccin, plus faible, pour enfants s’est avéré sûr avec des effets secondaires temporaires, précise Pfizer.