Six façons de simplifier votre planification de portefeuille de retraite

Publié le 22/08/2016 à 09:31

Six façons de simplifier votre planification de portefeuille de retraite

Publié le 22/08/2016 à 09:31

Je parle souvent à des groupes de retraités ou de personnes sur le point de prendre leur retraite, et il est évident qu'investir est une passion pour beaucoup d'entre eux. Ils ont étudié les placements et les marchés pendant de nombreuses années, ont conçu une philosophie qui leur convient, et ils ont enfin le temps d'accorder toute leur attention à leurs portefeuilles.


Le problème est que de nombreux investisseurs arrivent à ce stade de la vie avec des portefeuilles ou stratégies bien trop compliqués. Souvent, ils détiennent trop de comptes ou de placements différents, voire les deux. Ils peuvent aussi employer des stratégies qui exigent en permanence une trop grande surveillance. Chaque fois que j'entends un retraité dire « je commence par regarder la moyenne mobile sur 20 jours de l'indice boursier » ou « je n'ai pas le temps de travailler. Je suis trop occupé à gérer mon portefeuille », c'est un signal d'alarme : ça veut dire que la stratégie est plus compliquée qu'il le faut. Même si investir est un passe-temps, comme pour de nombreuses personnes, des stratégies et des portefeuilles trop compliqués peuvent facilement dérailler si, pour des considérations de santé ou autres, le retraité est incapable de consacrer le temps nécessaire pour que tout continue à fonctionner.


Pour ceux qui sont presque à la retraite ou qui y sont déjà, et qui visent à passer à un portefeuille simplifié tout en conservant une combinaison de portefeuilles efficace, voici certaines étapes essentielles à suivre. Remarquez que ces mesures sont indépendantes les unes des autres; vous pouvez les sélectionner une après l'autre ou dans l'ordre que vous souhaitez. De plus, vous n'avez pas besoin d'attendre jusqu'à la retraite pour commencer à mettre en œuvre une stratégie simplifiée. La plupart de ces idées peuvent s'appliquer aux personnes actives comme aux personnes retraitées.


Stratégie no 1 : Consolidez les comptes semblables


Ce serait bien si les investisseurs pouvaient compter sur un seul instrument financier avec avantages fiscaux pour financer leur retraite, mais la réalité est plus compliquée. Selon leurs revenus et leur situation en matière d'emploi, les investisseurs peuvent placer leurs actifs dans plusieurs instruments exonérés d'impôts, notamment un régime de pension parrainé par leur compagnie, un REER ou un CELI. Pour les personnes à revenu élevé, il existe aussi un régime de retraite individuel.


Les investisseurs peuvent aussi investir hors des confins des options fiscalement avantageuses en employant des comptes de courtage imposables, ce qui est souvent nécessaire pour les personnes aux revenus élevés qui ont déjà maximisé les contributions autorisées dans les diverses options libres d'impôts. Par conséquent, il n'est pas inhabituel pour de nombreux investisseurs de commencer leur retraite avec plusieurs comptes différents. Les affaires financières des couples peuvent même être plus complexes parce que les REER et les régimes de retraite des compagnies sont maintenus pour chaque personne individuellement, et non pour toute la famille.


Une fois à la retraite, consolider tous ces comptes libres d'impôts dans un seul REER (ou FERR si la personne a plus de 71 ans) pour chaque retraité, et rassembler plusieurs comptes imposables en un seul peuvent nettement réduire le nombre de variables d'un portefeuille de retraite.


Enfin, il est important de prendre note que les couples mariés auront besoin de maintenir des comptes libres d'impôts sous leur propre nom. Ils peuvent toutefois détenir conjointement des comptes de courtage imposables, mais le côté fiscal peut être un peu compliqué, aussi recommanderais-je de parler à un spécialiste en fiscalité pour voir si ces comptes devraient être combinés en un seul.


Stratégie no 2 : Réduisez votre stratégie de placement à l'essentiel


À l'approche de la retraite, c'est le bon moment d'évaluer si une stratégie simplifiée de gestion du portefeuille pourrait faire l'affaire aussi bien qu'une stratégie plus compliquée. Pour aider à élaborer une stratégie plus simple et efficace pour votre retraite, essayez de répondre aux questions suivantes :


Quel taux de retraits utiliserez-vous?


Quelle approche utiliserez-vous pour retirer de l'argent de votre portefeuille?


Compterez-vous sur vos distributions de revenu ou sur les positions qui se sont appréciées dans votre portefeuille, ou utilisez une combinaison des deux?


Créer un Énoncé de politique de retraite peut vous aider à élaborer une approche claire et simple à la gestion d'un portefeuille de retraite. Vous pouvez aussi utiliser votre énoncé de politique de retraite pour expliquer la stratégie que vous utilisez à votre conjoint(e) ou autre être. (Si votre énoncé de politique de placement est un document de plusieurs pages avec beaucoup de jargon financier, recommencez à zéro.)


Stratégie no 3 : Privilégiez les placements très diversifiés


Je sais, je sais : vous aimez votre [insérer votre placement spécialisé favori ici]. Mais aux fins de simplification, les retraités devraient aussi voir si deux ou trois avoirs bien diversifiés par compte pourraient remplacer plusieurs placements plus petits et plus concentrés.


J'ai souvent parlé favorablement des fonds indiciels et fonds négociés en bourse bien diversifiés comme étant des choix formidables de placement pour les minimalistes à tous les stades de leur vie. Ces fonds procurent d'un seul coup aux investisseurs une participation à l'ensemble des marchés boursiers, tout en aidant à réduire l'ensemble des coûts du portefeuille. Ces types de placement peuvent aller de pair avec une stratégie de portefeuille plus simplifiée au cours de la retraite : parce que les fonds indiciels diversifiés fournissent une participation centrée sur une catégorie d'actifs donnée (un fonds indiciel d'actions ne détiendra pas de liquidités ou d'obligations, par exemple), une personne retraitée peut facilement surveiller la répartition d'actifs de son portefeuille et employer le rééquilibrage pour le garder sur la bonne voie et retirer l'argent nécessaire pour les dépenses courantes.


Les fonds à catégories d'actifs multiples qui combinent des actions et des obligations peuvent aussi avoir un rôle important dans un portefeuille de retraite, particulièrement pour les comptes plus petits qu'un retraité n'utilise pas beaucoup. Mais je serais plutôt d'avis de maintenir des avoirs séparés pour les participations aux diverses catégories d'actifs, pour mieux faciliter le rééquilibrage destiné à fournir une source de revenus à la retraite.


L'inconvénient d'utiliser un fonds tout-en-un comme source de revenus à la retraite est qu'il ne permet pas au retraité de choisir à quelle source effectuer les retraits. Lorsque le retraité a besoin de vendre des parts pour se créer un revenu, cet argent proviendra des actions et des obligations dans les mêmes proportions détenues dans le fonds par le gestionnaire. Si les actions ou les obligations baissent au moment du retrait, le retraité verrouillera essentiellement ses pertes. Il est impossible d'être stratégique sur ce qui est vendu. Naturellement, certains retraités peuvent s'accommoder de cet arrangement. En supposant que le fonds tout-en-un reproduise la répartition cible et qu'ils veuillent adopter une approche automatique de liquidation de leurs actifs, vendre les parts d'un fonds tout-en-un à intervalles réguliers peut être la bonne solution à appliquer.


Stratégie no 4 : Automatisez votre « chèque de paye » autant que vous le pouvez


L'un des principaux attraits d'une rente, particulièrement pour les retraités sans pension, est qu'elle peut fournir un revenu régulier à un retraité, comme c'était le cas durant sa vie active. Le problème est que le montant des distributions de rentes est en fait assez bas actuellement, en raison de la conjoncture actuelle de faibles taux d'intérêt. Quant aux rentes qui promettent des rendements plus élevés parce qu'elles offrent un élément de participation au marché boursier, elles sont invariablement plus coûteuses et complexes.


L'approche de segmentation d'un portefeuille de retraite ne fournit pas un revenu à proprement dit, mais inclut un fonds liquide (segment 1) couvrant un à deux ans de dépenses courantes, dans lequel on peut puiser tout au long de l'année pour les besoins excédant ce qui est procuré par certaines sources de revenus comme les prestations de retraite provenant du gouvernement ou de l'employeur. Le retraité peut remplir le segment liquide de façon continue avec des distributions de revenu de ses avoirs en portefeuille à plus long terme, fournissant ainsi une composante lui permettant de faire face à ses besoins monétaires de l'année suivante. Ou alors, le retraité pourrait procéder à un rééquilibrage annuel pour remplir le segment liquide. Cet article plonge dans la logistique de diverses stratégies pour l'entretien des segments.


Stratégie no 5: Créez un répertoire universel


En plus de l'Énoncé de politique de retraite, un autre document essentiel pour les retraités (et les investisseurs à tous les stades de la vie, d'ailleurs) est un répertoire universel pour conserver les informations sur chaque compte financier, notamment les comptes de placements et autres comptes comme les hypothèques et les cartes de crédit. En créant et en entretenant un répertoire universel, il n'y aura qu'une seule source contenant toutes les informations primordiales sur tous vos comptes, y compris les numéros de compte et les adresses URL : il n'est plus nécessaire d'aller à la chasse aux informations manquantes ou de cliquer sur le bouton « J'ai oublié mon mot de passe ».


Un répertoire universel peut aussi être un élément précieux de votre planification successorale, car votre exécuteur testamentaire trouvera facilement toutes les informations sur vos comptes. Parce que votre répertoire universel contient des informations confidentielles, il est crucial que vous le gardiez en lieu sûr, soit en le protégeant par un mot de passe s'il s'agit d'un document électronique, soit en le mettant sous les verrous s'il s'agit d'un document papier.


Stratégie no 6 : Plus de papier


Organiser votre paperasse et chercher un moyen sûr de vous débarrasser de documents confidentiels peut prendre beaucoup de temps et vous détourner de votre tâche principale : vous assurer que votre portefeuille reste sur la bonne voie et qu'il génère les flux de trésorerie dont vous avez besoin. De plus, tous ces relevés sur papier peuvent vous coûter de l'argent, car beaucoup de fournisseurs de placements font payer des frais supplémentaires pour ceux qui préfèrent des livraisons de documents sur papiers. Cet article porte sur la manière de passer à un système de classement sans papier et propose d'autres conseils pour organiser vos documents financiers.


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

Credit Karma: la vaste offensive cool!

15/05/2019 | Daniel Germain

La promesse de la firme américaine: une meilleure cote de crédit pour un style de vie plus le fun. Allo?!

Jouer à la loterie pour assurer sa retraite

10/05/2019 | Daniel Germain

Il y a des personnes qui n’ont pas le choix. D’autres qui le font, le choix.

À la une

Pourquoi le changement climatique menace les investisseurs

18/05/2019 | François Normand

ANALYSE - La Banque du Canada met en garde les investisseurs contre les actifs échoués ou Stranded Assets.

La résilience de la Bourse surprend encore

BLOGUE. La confiance des consommateurs et le rebond des mises en chantier font espérer que l'économie tient bon.

Pourquoi Donald Trump s'attaque à la Chine

17/05/2019 | François Normand

BALADO - La Chine veut devenir numéro un en termes de qualité dans 10 secteurs clés à la base de l'économie américaine.